Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2005 → Cartographie de la vulnérabilité à la pollution de l’aquifère alluvionnaire de la plaine de l’oued djendjen ( W.de jijel ) et modélisation de la nappe

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (2005)

Cartographie de la vulnérabilité à la pollution de l’aquifère alluvionnaire de la plaine de l’oued djendjen ( W.de jijel ) et modélisation de la nappe

Boufekane, Abdemadjid

Titre : Cartographie de la vulnérabilité à la pollution de l’aquifère alluvionnaire de la plaine de l’oued djendjen ( W.de jijel ) et modélisation de la nappe

Auteur : Boufekane, Abdemadjid

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediene

Grade : Magister 2005

Résumé
La petite nappa alluviale côtière de l’oued Djendjen, près de Jijel, est actuellement surexploitée et en même temps exposée à un sérieux problème de pollution qui se manifeste par des rejets d’eaux usées et divers déchets industriels, l’usage abusif de fertilisants en agriculture et l’intrusion du biseau salé sur le front marin de la nappe face à cette situation, l’établissement d’un programma de gestion rigoureuse et de protection de la nappe, doit faire l’objet de tout l’attention voulune. C’est dans cette perspective que s’inscrit la présente étude dont l’objectif est d’élaborer un outil permettant de caractériser de façon simple mais précise les zones ou la nappe est particulièrement vulnérable, afin de circonscrire les zones à haut risque de contamination et de pouvoir agir de façon préventive. Dans cette optique, la technique utilisée s’appuie sur la méthode de cartographie automatique dite "Drastic" qui prend en compte les principaux paramètres hydrogéologiques régissant les écoulements souterrains. par ailleurs, l’utilisation d’un logiciel d’écoulement bidimensionnel, a permis d’appliques un modèle mathématique dans le but d’une connaissance plus approfondie du comportement hydrodynamique de l’aquifère et de proposer un schéma optimum d’exploitation Les documents cartographiques obtenus permettent d’identifier avec précision les zones à plus grand risque de pollution, alors que le modèle mathématique a permis de reconstituer le bilan global de la nappe et de limiter 105m le débit maximum d’exploitation.

Mots Clés : Aquifères:Jijel (Algérie) Eaux souterraines:Pollution:Jijel (Algérie)

Catalogue Collectif Algérie

Page publiée le 9 novembre 2014, mise à jour le 4 octobre 2018