Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2007 → Analyse fonctionnelle de quelques systèmes aquifères de l’Atlas Saharien Central

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (2007)

Analyse fonctionnelle de quelques systèmes aquifères de l’Atlas Saharien Central

Chettih, Mohamed

Titre : Analyse fonctionnelle de quelques systèmes aquifères de l’Atlas Saharien Central

Auteur : Chettih, Mohamed

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène

Grade : Doctorat 2007

Résumé
Les formations gréseuses mésozoïques représentant les aquifères les plus importants de l’Atlas Saharien constituent des systèmes aquifères hétérogènes complexes à porosité multiple, pour lesquels l’organisation fissurale induit souvent une spécificité de structure et de fonctionnement. Les analyses préliminaires (débits classés, courbes de récession) ont montré que les systèmes atlasiques possèdent des réseaux de drainage très développés, avec cependant une zone noyée à faible volume dynamique. Les paramètres d’ajustement déterminés sur les récessions traduisent, en général le caractère bien drainé pour les différents systèmes ainsi que l’importante organisation structurelle des aquifères. La classification des systèmes dans le diagramme de Mangin les caractérise comme des systèmes évolués, donc de faibles réserves. Les analyses corrélatoire et spectrale ont montré que le système atlasique a une très faible mémoire. Sa réponse impulsionnelle d’une durée inférieure à un jour, c’est-à-dire très rapide peut être attribuée principalement à la structure très développée de l’aquifère et à son degré d’organisation. Le comportement hydrodynamique du système, montre une forte dépendance des réserves de l’aquifère vis-à-vis des précipitations dont la répartition dans le temps est très hétérogène et discontinue. Les spectres à petites échelles, des précipitations et des débits, en ondelettes de Morlet, ont permis de mettre en évidence des processus à hautes fréquences présentant une forte variabilité temporelle moins visible pour les débits. A grande échelle, les spectres révèlent la présence de certains processus bien localisés en temps, correspondant à des processus multi-annuels similaires à l’effet Joseph. Les analyses multi résolution en ondelettes de Daubechies ont montré une répartition non uniforme dans le temps est à travers les échelles à court et à moyen terme. Certains niveaux ont permis de mettre en évidence un processus multi-annuel. En définitive, les systèmes aquifères atlasiques sont très peu sensible aux fluctuations des précipitations pour les courtes périodes, mais, les phénomènes pluri-annuels les influencent fortement.

Mots Clés : Ondelettes Aquifères : Atlas Saharien (Algérie)

Catalogue Collectif Algérie

Présentation (DSpace)

Page publiée le 12 novembre 2014, mise à jour le 8 octobre 2018