Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2011 → Cartographie et caractérisation de la déformation de la zone de cisaillement Ouest Ouzzalienne et sa relation avec les cisaillement intra-in-Ouzzal (Hoggar occidental, Algérie)

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (2011)

Cartographie et caractérisation de la déformation de la zone de cisaillement Ouest Ouzzalienne et sa relation avec les cisaillement intra-in-Ouzzal (Hoggar occidental, Algérie)

Brahimi, Boualem

Titre : Cartographie et caractérisation de la déformation de la zone de cisaillement Ouest Ouzzalienne et sa relation avec les cisaillement intra-in-Ouzzal (Hoggar occidental, Algérie)

Auteur : Brahimi, Boualem

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène

Grade : Magister 2011

Résumé
Le présent travail a pour but principal, de contraindre la nature pétrologique mais surtout géométrique de cette croute continentale archéenne remobilisée. Cette étude concerne la détection des différentes shear zones et failles intra-ouzzaliennes par l’utilisation de différentes images multispectrales (Landsat 7 ETM+) et l’image radar Alos SCANSAR, et de caractériser la déformation de zone cisaillement ouest ouzzalienne et sa relation avec les cisaillements intra-In Ouzzal. L’ensemble des techniques utilisées, à savoir les différentes compositions colorées, l’analyse en composante principale, la transformation RVB/HSV réalisée à partir de néo-bandes générées et certaines bandes brutes et les filtres directionnels a abouti au rehaussement des éléments structuraux et linéaires contenus dans les images brutes, permettant une meilleure cartographie des accidents intra-ouzzalien. Nous avons ainsi mis en évidence plusieurs familles de linéaments, dont nous avons pu pour certaines déterminer la cinématique et définir une chronologie relative, par exemple : des méga-shear zones intra ouzzaliennes de direction N40°, dont les longueurs peuvent dépasser la centaine de kilomètre. Ces méga-shear zones sont au moins paléo-protérozoïques puisque la trajectoire de la foliation des formations métamorphiques leur est cohérente et que des structures d’enroulement de taille, plurikilométriques leur sont associées. Il ressort également que les directions panafricaines subméridiennes et crétacé E-O sont également fortement exprimés. On note en fin que les shear zones paléo-protérozoïques ont été plusieurs fois réactivées. La validation de ces résultats, en plus de leur accord avec les données radiométriques aéroportées, a été effectuée grâce a une missions de terrain ayant abouti, à ce stade, à la cartographie au 1/100 000 de plusieurs régions de ce terrane.

Mots Clés : Systèmes d’information géographique Télédétection Cartographie géologique : Hoggar (Algérie Image de télédétection LANDSAT (satellites de télédétection) Cisaillement (géologie)

Portail National de Signalement des Thèses

Page publiée le 11 novembre 2014, mise à jour le 23 septembre 2018