Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2011 → Etude du processus du rajeunissement des sols steppiques de l’Ouest Algérien

Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT) 2011

Etude du processus du rajeunissement des sols steppiques de l’Ouest Algérien

MEDJAHDI, Redouane

Titre : Etude du processus du rajeunissement des sols steppiques de l’Ouest Algérien

Auteur : MEDJAHDI, Redouane

Université de soutenance : Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT)

Grade : Magister Ecologie et Environnement 2011

Résumé
La steppe algérienne fait partie du groupe des pays méditerranéens où la sécheresse observée depuis longtemps a conduit manifestement au processus de salinisation des sols. (OZENDA P 1954). Les deux contraintes sécheresse et salinité, ont modifié la salinité des sols. La région d’El Gor est caractérisée par un climat aride avec des variations annuelles et intra – annuelles, et des périodes sèches assez longues. L’étude de la matière organique et sa dynamique a été établie grâce aux multiples données bibliographiques récentes et surtout par les analyses édaphiques du sol. L’étude climatique montre que la nouvelle période varie nettement par rapport à l’ancienne (1913-1938). D’après le climagramme D’EMBERGER la zone d’étude tend Vers une aridité. L’analyse floristique sur terrain montre la dominance des herbacées annuelles. La région connait apparemment une forte anthropisation due au surpâturage et à la surexploitation des ressources naturelles. L’analyse pédologique du sol confirme que la zone d’étude est caractérisée par une texture limoneuse avec un taux d’azote et de carbone variant selon les formations végétales des différents échantillons étudiés. Notre travail a permis de contribuer à l’étude de l’accumulation et de la décomposition de la matière organique sur les dix échantillons qui a permis de mettre en évidence l’influence des facteurs écologiques sur la dynamique de la matière organique par l’utilisation des deux indices (C/N) et (AH/AF) et en comparant entre la steppe à alfa à la steppe à armoise. On peut conclure que le climat joue un rôle important dans la dynamique de la matière organique par ces paramètres (température et précipitation) qui sont nécessaires pour l’activité microbienne et enzymatique. La vitesse de dégradation est liée à la température et aux précipitations. Le taux de la matière organique qui est estimé par le pourcentage de l’humus qui varie avec le taux de recouvrement du tapis végétal. L’indice C/N peut donner des informations sur le type des formations végétales, la qualité de la matière organique est définie par l’indice AH/AF.

Mots clés : rajeunissement des sols steppiques ; Ouest Algérien

Présentation

Version intégrale (22,44 Mb)

Page publiée le 15 décembre 2014, mise à jour le 25 septembre 2018