Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1983 → Contribution à la géologie de la formation de Kerman (Paléocène) Iran central : étude sédimentologique et paléogéographique

Université Scientifique et Médicale de Grenoble (1983)

Contribution à la géologie de la formation de Kerman (Paléocène) Iran central : étude sédimentologique et paléogéographique

Rahimzadeh Faramarz

Titre : Contribution à la géologie de la formation de Kerman (Paléocène) Iran central : étude sédimentologique et paléogéographique

Auteur : Rahimzadeh Faramarz

Université de soutenance : Université Scientifique et Médicale de Grenoble

Grade : Doctorat 1983

Résumé
La formation de Kerman est entièrement détritique et synorogénétique, d’âge paléocène à éocène inférieur. Nous y distinguons deux subdivisions : Formation de Kerman inférieur : grès carbonatés à matrice très abondante (WACKE) ; Formation de Kerman supérieure, conglomératique grossière. La sédimentologie a permis de reconstituer l’histoire spatio-temporelle de cette formation : La phase orogénique laraminienne a provoqué le soulèvement et le plissement de la zone distributrice marquée par l’abondance des formations sédimentaires ; les calcaires d’âge crétacé y jouent le rôle le plus important en fournissant l’essentiel des galets, tandis que des formations gréseuses préexistantes ont fourni les fractions fines de l’ensemble de cette formation (matrice des conglomérats et grés). A partir de leur province d’origine dont la localisation est précisée, les sédiments sont transportés par des appareils fluviatiles d’abord de faible énergie (formation de Kerman inférieure) puis de haute énergie (formation de Kerman supérieure) vers des bassins continentaux séparés. Le dépôt s’est effectué en milieu alcalin, à lessivage restreint ou confiné, sous un climat aride.

Présentation (Archives Ouvertes)

Version intégrale (37,67 Mb)

Page publiée le 10 janvier 2015, mise à jour le 27 juillet 2017