Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1965-1979 → Etude d’un aquifère profond hétérogène en zone aride : plaine du wadi Al Hira et du wadi Abu Shaybah Tripolitaine (Libye)

Université Scientifique et Médicale de Grenoble (1976)

Etude d’un aquifère profond hétérogène en zone aride : plaine du wadi Al Hira et du wadi Abu Shaybah Tripolitaine (Libye)

Mailland-Rosset Gilbert

Titre : Etude d’un aquifère profond hétérogène en zone aride : plaine du wadi Al Hira et du wadi Abu Shaybah Tripolitaine (Libye)

Auteur : Mailland-Rosset Gilbert

Université de soutenance : Université Scientifique et Médicale de Grenoble

Grade : Doctorat 1976

Résumé
De 1970 à 1972 le GEFLI (Groupement d’Etude Français en Libye) a effectué une étude de reconnaissance ainsi que l’ inventaire des sols et de l’eau dans la plaine de la GEFARA. Cette étude générale de reconnaissance a rendu possible la délimitation d ’un certain nombre de zones de ressources en eau , le plus souvent indépendantes entre elles , permettant d ’envisager le développement agricole par irrigation de certaines. L ’ étude d ’ une de ces zones (zone de ressource en eau n° 1 WADI AL HI RA) fut confiée au GERSAR (Groupement d ’ Etudes et de Réalisations des Sociétés d ’ Aménagement Régionales). Ce projet fut baptisé "WADI HlRA, WADI ABU SHAYBAH AND GHARYAN PROJECT". C’est dans ce cadre que nous avons participé d ’Octobre 1973 à Décembre 1975 à l ’ étude des eaux souterraines de la plaine du WADI AL HIRA et du WADI ABU SHAYBAH. de cette région semi-désertique. L ’ hydrogéologie a dans ce cadre deux objectifs : _ Le premier est qualitatif : il s ’agit de préciser la géologie de la région , de définir les possibilités hydrogéologiques et hydrauliques des ensembles définis , de donner la qualité des eaux découvertes dans ces ensembles et enfin de définir des réservoirs. _ Le deuxième est quantitatif : il s ’agit de calculer , grâce aux paramètres découverts dans le premier cas, les quantités d’eaux disponibles pour l’exploitation agricole. et les contraintes limitant l ’exploitation. Ces calculs ont été effectués grâce à des simulations mathématiques des différents écoulements. C ’est le premier objectif qui est la base de ce mémoire. Notre étude comprendra donc 4 chapitres : _ Chapitre l : Géologie - Il étudiera la géologie de la région et définira les différentes formations géologiques , leurs vocations hydrogéologiques et la structure. Chapitre II : Propriétés hydrodynamiques des différentes formations. - Chapitre III : Etude des eaux souterraines. - Chapitre IV : Chimie des eaux.

Présentation (Archives Ouvertes)

Version intégrale (69,34 Mb)

Page publiée le 10 janvier 2015, mise à jour le 1er août 2017