Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2003 → Application de la géomatique au suivi de la dynamique environnementale en zones arides : exemple de la région de Nouakchott en Mauritanie, du Ningxia nord et du Shaanxi nord en Chine du nord-ouest

Université Panthéon-Sorbonne (Paris) France (2003)

Application de la géomatique au suivi de la dynamique environnementale en zones arides : exemple de la région de Nouakchott en Mauritanie, du Ningxia nord et du Shaanxi nord en Chine du nord-ouest

Wu, Weicheng

titre : Application de la géomatique au suivi de la dynamique environnementale en zones arides : exemple de la région de Nouakchott en Mauritanie, du Ningxia nord et du Shaanxi nord en Chine du nord-ouest

Application of the geoinformatics to the arid environmental dynamics : takinge the region of Nouakchott in Mauritania, North Ningxia and North Shaanxi in northwestern China for examples

Auteur : Wu, Weicheng

Université de soutenance : Université Panthéon-Sorbonne (Paris)

Grade : Doctorat Géographie. Géomatique : Paris 1 : 2003

Résumé
Le sujet de cette thèse est centré sur le suivi et la modélisation des changements environnementaux en zones arides en utilisant les outils de géomatique (par exemple, télédétection, GIS et GPS) et des techniques géostatistiques. La méthode est appliquée aux régions de Nouakchott en Mauritanie, du Ningxia nord et du Shaanxi nord en Chine. Le modèle intègre des images spatiales multi-temporelles, les données socio-économiques et les données météorologiques. Les principaux résultats montrent que l’environnement a sensiblement évolué dans les dernières décennies du fait des activités humaines. Chaque type de changement est lié à certains moteurs d’entraînement. La dégradation est un problème sérieux dans les sites d’étude et elle est associée à l’expansion de population, aux pratiques culturales intensives, à la mise en valeur des terrains pour l’agriculture, au surpâturage, à l’aménagement irrationnel et peut être partiellement imputée aux politiques de gestion et d’exploitation de l’environnement. En conclusion, c’est seulement en comprenant parfaitement les rapports homme-environnement et en prévoyant les tendances évolutives, que nous pourrons définir les politiques pour une meilleure occupation du sol et une gestion environnementale durable.

Mots clés : Géomatique - Régions arides — Chine - Modèles économétriques - Écologie humaine

Présentation (SUDOC-ABES)

Version intégrale (9,4 MB) (CCSD)

Page publiée le 2 mars 2007, mise à jour le 9 novembre 2019