Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2012 → Caractérisation d’un système aquifère volcanique par approche couplée hydrogéochimique et modélisation numérique. Exemple de l’aquifère des basaltes de Dalha, sud-ouest de la République de Djibouti

Université de Poitiers (2012)

Caractérisation d’un système aquifère volcanique par approche couplée hydrogéochimique et modélisation numérique. Exemple de l’aquifère des basaltes de Dalha, sud-ouest de la République de Djibouti

Aboubakar Mohamed

Titre : Caractérisation d’un système aquifère volcanique par approche couplée hydrogéochimique et modélisation numérique. Exemple de l’aquifère des basaltes de Dalha, sud-ouest de la République de Djibouti

Auteur : Aboubakar Mohamed

Université de soutenance : Université de Poitiers

Grade : Doctorat d’Université 2012

Résumé
L’aquifère des basaltes du Dalha de la région de Dikhil, au Sud de la République de Djibouti, a fait l’objet d’une étude basée sur une approche pluridisciplinaire (hydrochimique, isotopique, hydrodynamique, modélisation 2D des écoulements) afin de comprendre le fonctionnement de ce système aquifère dans le cadre d’une gestion de ressources en eaux. L’étude hydrochimique a permis de mettre en évidence, d’une part, les processus d’acquisition de la minéralisation des eaux suivant les principales directions d’écoulement, et d’autre part, des faciès hydrochimiques complexes sur la base de la dominance respective des cations et anions. Trois faciès hydrochimiques sont prédominants, à savoir : Na-SO4-HCO3 représentant les eaux à minéralisation modérée, Na-HCO3-SO4 caractéristique des eaux à faible minéralisation et Na-Mg-Cl-SO4 qui correspond aux eaux à forte minéralisation et circulant principalement dans les aquifères des basaltes du Dalha et stratoïdes. Les résultats de l’analyse des isotopes stables de l’environnement (d18O et d2H) sont en parfait accord avec ceux issus de l’hydrochimie, et indiquent que les eaux souterraines de la zone d’étude sont d’origine météorique. D’un point de vue hydrogéologique, les résultats des pompages d’essais exécutés sur les forages captant l’aquifère du Dalha et l’aquifère stratoïde, ont révélé le fort degré d’hétérogénéité des ces aquifères. Le modèle numérique d’écoulement bidimensionnel de l’aquifère des basaltes de Dalha, en régime permanent, a confirmé l’hétérogénéité de l’aquifère mis en évidence par les pompages d’essais et a permis d’établir un bilan de flux qui indique que l’exploitation de l’aquifère a atteint une limite critique

Mots-clés libres : Djibouti, Dikhil, aquifère, basaltes du Dalha, hydrochimie, isotopes stables, hétérogénéité, modélisation numérique .

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 3 février 2015, mise à jour le 2 février 2017