Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Canada → Impact de l’éducation et de la formation sur la productivité des agriculteurs : le cas de la formation par alternance des producteurs de céréales du Maroc

Université Laval (2005)

Impact de l’éducation et de la formation sur la productivité des agriculteurs : le cas de la formation par alternance des producteurs de céréales du Maroc

El Majnaoui, Mbarek

Titre : Impact de l’éducation et de la formation sur la productivité des agriculteurs : le cas de la formation par alternance des producteurs de céréales du Maroc

Auteur : El Majnaoui, Mbarek

Grade : Doctorat (PhD) 2005

Université de soutenance : Université Laval (Canada)

Résumé
Cette thèse analyse plusieurs aspects reliés à l’éducation et à la formation professionnelle agricole. Plus précisément, elle étudie l’impact de la formation par alternance sur la productivité des techniciens de formation agricole exerçant la fonction de gérant d’une entreprise agricole au Maroc. L’étude met en exergue la productivité moyenne des techniciens formés par l’alternance en comparaison avec celle des techniciens formés selon la méthode classique. Par ailleurs, l’étude tient compte de leur recours à l’utilisation des nouvelles méthodes et techniques et, plus précisément, à l’emploi intensif des inventions de la technologie moderne. À cet égard, l’étude a pris en considération tous les facteurs qui agissent d’une manière directe ou indirecte sur la productivité des exploitants. Des analyses plus élaborées ont été effectuées sur la production de céréales cultivées par ces exploitants, en l’occurrence les productions de blé tendre. L’étude montre par ailleurs, que la formation par alternance est le type de formation qui a le plus d’impact sur la productivité des exploitants marocains. En plus de l’expérience et du niveau de scolarité initial des répondants, les analyses montrent que l’utilisation des techniques liées au travail du sol, l’emploi intensif d’inputs (nouvelles variétés, engrais, produits de traitements, herbicides, etc.), combinés au savoir-faire transmis par la formation (connaissances techniques de production et connaissances liées à la gestion) affectent positivement la productivité des exploitants. Les analyses montrent aussi que les recettes éventuelles liées à la vente des produits de céréales jouent un rôle incitatif sur la productivité des exploitants.

Présentation (BAC)

Page publiée le 5 mars 2007, mise à jour le 7 septembre 2019