Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Etude du mode d’hérédité et de l’allélisme de la résistance au Striga gesnerioides chez deux génotypes de niébé, HTR et Wango-1

Universite Laval (2000)

Etude du mode d’hérédité et de l’allélisme de la résistance au Striga gesnerioides chez deux génotypes de niébé, HTR et Wango-1

Dube, Marie-Pier

Titre : Etude du mode d’hérédité et de l’allélisme de la résistance au Striga gesnerioides chez deux génotypes de niébé, HTR et Wango-1

Auteur : Dube, Marie-Pier

Université de soutenance : Universite Laval

Grade : Master of Science (MS) 2000

Résumé
L’utilisation de cultivars résistants est un des moyens les plus simpIes pour lutter contre le Striga gesnerioides (Willd-) Vatke, une plante parasite qui s’attaque au nie%é (Vigna unguiculata (L.) Walp.). Dans le cadre des présents travaux, nous avons voulu déterminer le mode d’hérédité et les relations d’allélisme de deux écotypes locaux de nieôé, El332 et Wango-l, tous deux résistants à la race 1 du S. gesnerioides. Ils ont été évalués en champ et en pots à la station de Kamboinsé, au Burkina Faso. Chez HTR, la résistance serait contrôlée par un ou deux gènes dominants. Ces déterminants génétiques ne sont pas déliques au gène de résistance présent chez IT82D-849 et B301, mais pourraient être liés au gène de résistance présent chez IT81D-994. Un seul gène de résistance serait présent chez Wango-1. Ce gène est vraisemblablement allélique au gène présent chez Gorom et possiblement lié au gène de résistance de ïï81D-994. Le croisement entre les deux cultivars à l’étude laisse entendre qu’ils posséderaient le même gène de résistance. Des essais suppIémentaires en champ ou en pots sous imgation permettront de répondre aux questions laissées en suspens

Présentation (Amicus)

Version intégrale

Page publiée le 9 février 2015, mise à jour le 8 février 2018