Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Evaluation du potentiel d’adoption des parcelles maraicheres de baobab (Adansonia digitata) dans la region de Segou, au Mali

Université Laval (2003)

Evaluation du potentiel d’adoption des parcelles maraicheres de baobab (Adansonia digitata) dans la region de Segou, au Mali

Savard, Valérie

Titre : Evaluation du potentiel d’adoption des parcelles maraicheres de baobab (Adansonia digitata) dans la region de Segou, au Mali

Auteur : Savard, Valérie

Université de soutenance : Université Laval

Grade : Maître ès sciences (M.Sc.) 2003

Résumé
Le baobab (Adansonia digitata) demeure d’une extrême importance pour les Maliens , qui exercent sur lui une forte pression pour satisfaire leurs besoins en feuilles, riches en vitamines A. Pour combler ces besoins sans entraîner une dégradation de la ressource, les chercheurs du Centre international de recherche en agroforesterie (ICRAF) et de l’Institut d’économie rurale (IER) au Mali ont imaginé la culture maraîchère du baobab. Bien que la vulgarisation de la technique ait à peine commencé, une évaluation de son potentiel d’adoption a été entreprise dans le but de l’ajuster à la réalité paysanne. Les résultats indiquent que les exploitants sont motivés par les parcelles maraîchères de baobab. Cependant, les observations démontrent l’existence de contraintes à l’adoption de la technique. Parmi ces contraintes, notons le faible taux de germination des semences, la disponibilité de la terre, ainsi que la nécessité d’irriguer et de protéger les parcelles contre les animaux.

Présentation (Amicus)

Version intégrale

Page publiée le 14 février 2015, mise à jour le 6 février 2018