Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2014 → Caractérisation, structure et évolution de l’aquifère carbonate du Boumerzoug : (Constantine)

Université Constantine 1 (2014)

Caractérisation, structure et évolution de l’aquifère carbonate du Boumerzoug : (Constantine)

Boulaouidat, Hamza

Titre : Caractérisation, structure et évolution de l’aquifère carbonate du Boumerzoug : (Constantine)

Auteur : Boulaouidat, Hamza

Université de soutenance : Université Constantine 1 (ex Mentouri)

Grade : Magistère 2014

Descriptif
L’objectif de ce travail consiste donc à analyser les systèmes aquifères, décrire leur structure et leur dynamique, estimer les quantités et la qualité d’eau en jeu (flux et stock), enfin comprendre leurs comportements, apprécier leur sensibilité et connaitre les conditions de leur exploitation et de leur conservation. Pour atteindre ces objectifs, le projet sera mené selon les étapes suivantes :  Situation géographique : situer la source du Boumezoug et leur impluvium et allant jusqu’au les sources de Hamma Bouzaine.  Délimitation structurale du bassin hydrogéologique : afin de pouvoir délimiter le système hydrogéologique il est essentiel de procéder à une recherche bibliographique sur la géologie régionale et locale pour définir les formations aquifères.  Etude hydro climatique : C’est l’étude climatique de la région ayant pour but d’établir le bilan hydrique et estimer la part d’eau infiltrée pour alimenter les réserves  Hydrodynamique des aquifères : Cette partie est approchée en contexte hydrologique superficiel et souterrain. Le milieu karstique étant un milieu hétérogène où les écoulements sont aléatoires, la caractérisation de son fonctionnement est réalisée à partir de l’analyse de la fonction entrée (pluie) et la fonction sortie (débits), Mangin (1975).  Hydrochimie des sources : L’étude hydro chimique qui a pour but de définir les faciès chimiques des eaux des sources, de les comparer et de suivre l’évolution dans l’espace et dans le temps de ces faciès. Il sera également apprécié la qualité des eaux souterraines pour l’alimentation en eau potable et l’irrigation. Et enfin dans le chapitre de l’hydrochimie faire un suivi d’évolution de la conductivité de la source du Boumezoug (mensuelle et annuelle), et leur relation avec différentes paramètres (précipitation, rabattement et température).

Mots clés : Boumerzoug karst recharge transfert de masses d’eau souterraines transfer of groundwater bodies بومرزوق كارست شحن تحويل المياه الجوفية

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 17 février 2015, mise à jour le 16 janvier 2018