Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Tunisie → Thèse soutenue → 2013 → Biodiversité des arthropodes dans les agroécosystèmes. Application à l’échelle de la basse vallée Majerda en Tunisie

Université de Tunis El Manar (2013)

Biodiversité des arthropodes dans les agroécosystèmes. Application à l’échelle de la basse vallée Majerda en Tunisie

Fraj-Lagha, Mehdia

Titre : Biodiversité des arthropodes dans les agroécosystèmes. Application à l’échelle de la basse vallée Majerda en Tunisie

Arthropods biodiversity related to agricultural practices in the Majerda agroecosystems in Tunisia

Auteur : Fraj-Lagha, Mehdia

Université de soutenance : Université de Tunis El Manar / Université de Poitiers co tutelle

Grade : Doctorat : Biologie (Agrobio-Environnement) : Université de Tunis-El Manar (Tunisie) : 2013

Résumé
L’étude de la biodiversité de la macrofaune et des Oniscoïdes dans l’agroécosystème Majerda (BVM) a été réalisée sur 2 années successives sur 15 parcelles durant 4 saisons de l’année 2008-2009 et sur 11 parcelles de l’année 2009-2010. L’analyse a été faite en fonction des cultures les plus représentées dans la BVM (l’arboriculture, culture maraîchère, fourragère et légumineuse). L’échantillonnage a été réalisé par piégeage. Au total, 19 groupes taxonomiques ont été collectés. Les résultats montrent une variation saisonnière de la diversité de la macrofaune en fonction des parcelles. Les Coléoptères, les Oniscoïdes, les Hyménoptères, les Diptères, les Orthoptères et les Araignées sont les plus constants et abondants dans la BVM. Les Oniscoïdes sont abondants dans les parcelles en cultures fourragères. En passant des parcelles du milieu terrestre vers celui côtier, un gradient ascendant de la diversité de la macrofaune a été observé. Neuf espèces ont été collectées. Porcellio laevis est la plus fréquente durant toutes les saisons d’étude. En fonction de cultures, l’effectif et la richesse spécifique les plus importants ont été enregistrés dans les cultures fourragères et dans la céréaliculture. En fonction des secteurs, les Isopodes terrestres sont abondants dans les parcelles du secteur Pont de Bizerte qui sont irriguées par le mode aspersion et par les eaux usées. L’étude de la variation interannuelle montre qu’il existe un effet du facteur année sur la diversité de la macrofaune et des espèces d’Oniscoïdes. Les espèces d’Oniscoïdes sont corrélées avec la conductivité, la teneur du sol en Mg2+ Ca2+, K+ et de la granulométrie du sol.

Mots clés : Biodiversité ; Arthropodes ; Isopodes terrestres ; Agroécosystème ; Tunisie ; Biodiversity ; Arthropods ; Terrestrial isopods ; Agroecosystems ; Tunisia

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 5 mars 2015, mise à jour le 9 novembre 2019