Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1981 → L’INFLUENCE DU CADRE PHYSIQUE SUR L’ECONOMIE DE LA TUNISIE MERIDIONALE. (VOLUMES I AND II)

Universite de Paris VIII - Vincennes a St-Denis (1981)

L’INFLUENCE DU CADRE PHYSIQUE SUR L’ECONOMIE DE LA TUNISIE MERIDIONALE. (VOLUMES I AND II)

HAMMAMI, OMRANE BEN BRAHIM

Titre : L’INFLUENCE DU CADRE PHYSIQUE SUR L’ECONOMIE DE LA TUNISIE MERIDIONALE. (VOLUMES I AND II)

Auteur : HAMMAMI, OMRANE BEN BRAHIM

Université de soutenance : Universite de Paris VIII - Vincennes a St-Denis

Grade : Doctorat 3e cycle : Géographie : Paris 8 : 1981

Résumé
La Tunisie Meridionale s’elargit a la latitude de Djerba et de Djerid, ensuite va en se retrecissant entre les frontieres algerienne et lybienne pour se terminer en pointe de vue a Ghadames et a l’approche du 30eme parallele. La region engendre Mednine, Gabes, Gafsa et Sfax. Son aspect n’est pas uniformement desertique, il l’est nettement au sud-ouest et au sud. Mais il s’attenue au nord et au nord-est. Son paysage se caracterise presque partout par le contraste des palmeraies a la vegetation luxuriante avec des etendues d’oliviers ; des jardins plus modestes avec de vastes etendues monotones et desolees de maigre steppe. L’irregularite de la pluie n’atteigne nulle part 200 mm par an. Les fortes amplitudes quotidiennes des temperatures, des qu’on s’eloigne un peu des cotes, donnent des etes longs et torrides. Un climat desertique ou aride definit ces regions plus que la structure et le relief. La vegetation est denudee par le vent et le ruisselement. La region ne prend pas un aspect uniforme. Chaque region est differente de l’autre du point de vue physique, climatique, economique et traditionnel : (1) la Djeffera est une immense plaine de remblaiement quaternaire ; (2) les regions littorales se forment des argiles sablonneuses de Mioplocene ; (3) le Djerid et les plaines parcourues par les Nefzoua et les Beni-Zid sont presque partout situes au-dessous de 200 m. Le Djerid est le principal producteur et le premier exportateur de dattes. La Tunisie meridionale produit des matieres premieres de base de transformation, et grace a l’activite industrielle phosphatiere, touristique, la region a longuement participe a l’economie nationale. Elle possede de longues frontieres malaisees a surveiller, surtout les risques de contamination ne sont pas virtuels. Des conditions physiques, morphologiques, climatiques sont assez complexes pour avoir une vie economique reguliere, stable, suffisante. La Tunisie meridionale a besoin d’un entra(’)inement global economique. L’agriculture merite une attention et une action particulieres. Elle doit viser le reboisement et la reorganisation de l’elevage, ainsi que l’arboriculture et les cultures irriguees.

Mots clés : Géographie physique — Tunisie (sud)
— Conditions économiques

Annonce (SUDOC)

Accès au document : Proquest Dissertations & Theses

Page publiée le 24 février 2015, mise à jour le 6 juillet 2017