Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → De l’accaparrement des terres à la marginalisation des populations : le cas de l’Office du Niger au Mali

Université du Québec à Montréal (2014)

De l’accaparrement des terres à la marginalisation des populations : le cas de l’Office du Niger au Mali

Bégin, Raymond

Titre : De l’accaparrement des terres à la marginalisation des populations : le cas de l’Office du Niger au Mali

Auteur : Bégin, Raymond

Université de soutenance : Université du Québec à Montréal

Grade : MAÎTRISE EN SCIENCE POLITIQUE (2014)

Résumé
Depuis la combinaison de la crise climatique avec la crise alimentaire mondiale de 2006-08 et la crise financière de 2008, certains acteurs mondiaux publics et privés ont démarré une course à l’accaparement de terres arables partout dans le monde. En Afrique de l’ouest, le Mali n’échappe pas à cette course et a mis à la disposition des investisseurs certaines de ses terres arables les plus riches, particulièrement dans la zone de l’Office du Niger. Par une étude de cas, nous souhaitons aborder ce phénomène mondial afin d’en éclairer les formes et les caractéristiques dans une excolonie française qui est toujours aujourd’hui sous aide internationale au développement. Par une approche qualitative néo-marxiste, nous voulons étudier les transformations socio-spatiales provoquées par les accaparements et leurs conséquences sur la souveraineté alimentaire et les conditions d’existence des communautés maliennes. Ces accaparements correspondent à une nouvelle accumulation primitive du capital par la dépossession et la négation de droits. Le Mali ambitionne pourtant depuis longtemps de développer son agriculture pour corriger l’insécurité alimentaire latente qui persiste dans ce pays enclavé du Sahel. Alors que les organisations paysannes dénoncent l’accaparement de près d’un million d’hectares de terre au pays, leur voix cherche à se faire entendre des acteurs qui décident de leurs sorts.

Mots clés  : accaparement de terres, souveraineté alimentaire, dépossession, Mali, Office du Niger.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 4 mars 2015, mise à jour le 7 février 2018