Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2014 → La coopération décentralisée entre collectivités territoriales françaises et africaines : les leviers de l’implication et de la réciprocité

Université Lille I – Sciences et Technologies (2014)

La coopération décentralisée entre collectivités territoriales françaises et africaines : les leviers de l’implication et de la réciprocité

Ogandaga Ntyango, Gwenaëlle Catherine

Titre : La coopération décentralisée entre collectivités territoriales françaises et africaines : les leviers de l’implication et de la réciprocité

Decentralized cooperation between French and African local authorities : commitment and reciprocity levers

Auteur : Ogandaga Ntyango, Gwenaëlle Catherine

Université de soutenance : Université Lille I – Sciences et Technologies

Grade : Doctorat : Sciences de gestion : Lille 1 : 2014

Résumé
La coopération décentralisée est le dispositif par lequel les collectivités territoriales mènent des actions de coopération internationale. Il s’agit d’échanges et de relations de collectivité à collectivité dans le cadre d’un partenariat, le plus souvent formalisé par une convention. Les types et les dynamiques de ces partenariats sont divers. Au regard de ce constat, cette thèse se propose d’analyser la coopération décentralisée sous l’angle de la gestion, en l’abordant comme une coopération inter-organisationnelle. L’implication et la réciprocité sont mobilisées pour expliquer le succès des partenariats. Pour ce faire, la démarche de recherche se veut compréhensive et se base sur une méthodologie mixte. Elle allie l’étude de 22 cas de partenariats de coopération décentralisée entre des collectivités françaises et africaines (Gabon, Sénégal) et un questionnaire de l’implication. Les résultats de l’étude confirment le caractère tridimensionnel (calculé, normatif et affectif) de l’implication dans les partenariats de coopération décentralisée ; le mode dominant est le mode calculé. La réciprocité présente un caractère multiple tant dans le type (généralisé et équilibré), le mode (direct et indirect) et la dimension (instrumentale et symbolique). Le lien de modération et de médiation entre l’implication et la réciprocité, dans la détermination du succès d’un partenariat, est discuté.

Mots clés : Collectivités locales — Coopération internationale — Relations interorganisationnelles — Engagement envers l’entreprise — Échange — Partenariat

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 4 mars 2015, mise à jour le 10 mars 2017