Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Organisations paysannes et développement rural au Sénégal : le cas de l’union des groupements paysans de Méckhé

Université du Québec en Outaouais (2014)

Organisations paysannes et développement rural au Sénégal : le cas de l’union des groupements paysans de Méckhé

Cotineau Vanessa

Titre : Organisations paysannes et développement rural au Sénégal : le cas de l’union des groupements paysans de Méckhé

Auteur : Cotineau Vanessa

Université de soutenance : Université du Québec en Outaouais

Grade : M. Sc. Soc. 2014

Résumé
Le Sénégal fait l’objet de beaucoup d’attention de la part des chercheurs qui étudient les mouvements sociaux paysans. En effet, les organisations paysannes y sont en pleine effervescence, principalement depuis la fin des années 1970 avec les politiques néolibérales d’ajustement structurel. Le mouvement paysan sénégalais présente plusieurs niveaux d’organisation, tant au niveau local, régional que national. Ce mémoire s’intéresse à la manière dont les organisations paysannes conçoivent le phénomène de ruralité et comment cette perception influence leurs actions. Plus spécifiquement, il s’agit d’une étude de cas d’une organisation paysanne à l’échelle locale, l’Union des Groupements Paysans de Méckhé (UGPM), et de façon d’aborder le développement rural en accord avec sa compréhension de la ruralité. .

Mots Clés : Développement rural — Sénégal. Communautés rurales — Sociologie rurale —

Présentation

Page publiée le 10 mars 2015, mise à jour le 27 janvier 2018