Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → L’application des évaluations environnementales stratégiques au Sénégal : études de cas

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (2011)

L’application des évaluations environnementales stratégiques au Sénégal : études de cas

Ndiogosse Soce

Titre : L’application des évaluations environnementales stratégiques au Sénégal : études de cas

Auteur : Ndiogosse Soce

Université de soutenance : UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE

Grade : Maître en environnement (M.Env.) 2011

Résumé
Le Sénégal est un pays situé dans la zone sahélienne sujette à une importante variabilité climatique. Cette situation est accentuée par le phénomène des changements climatiques. Étant un pays pauvre, le Sénégal dépend grandement du financement des institutions financières internationales et des agences de coopération des pays partenaires pour mettre en place ses politiques, plans et programmes. En outre, l’évaluation environnementale stratégique se positionne de plus en plus comme un outil incontournable dans le partenariat économique dans l’objectif de rendre plus efficace l’aide au développement. L’application de l’évaluation environnementale stratégique qui consiste à intégrer les préoccupations environnementales dans la phase de planification des politiques, plans et programmes devient ainsi un élément important à analyser dans le contexte sénégalais. L’objectif de l’étude est donc de voir ce qui se fait en matière d’évaluation environnementale stratégique puis de proposer des stratégies de gestion pour contourner les limites inhérentes à l’application des évaluations environnementales stratégiques au Sénégal. Dans ce cadre, le contexte règlementaire et institutionnel du Sénégal en matière environnementale a été d’abord étudié avant de procéder à des études de cas d’évaluations environnementales stratégiques réalisées au Sénégal. Deux cas supplémentaires de la Mauritanie et du Bénin ont fait partie également de l’étude. L’analyse de l’ensemble du cadre d’application des évaluations environnementales stratégiques a permis de déceler des limites d’ordre politico-administratif, économique, environnemental et socioculturel. Afin de surmonter ces blocages, des recommandations ont été formulées. Il s’agit principalement de renforcer le dispositif règlementaire et administratif des évaluations environnementales stratégiques, de renforcer les moyens humains et matériels du Ministère de l’environnement du Sénégal et de ses sous entités, de mettre en place un cadre de concertation des agences chargées de la gestion/suivi des ressources naturelles, de renforcer les mécanismes de consultation voir de participation des populations dans le processus d’évaluation environnementale stratégique, d’intégrer les réalités socioculturelles et enfin de procéder au « verdissement » du document de stratégie pour la réduction de la pauvreté du Sénégal.

Mots Clés : Évaluation environnementale stratégique, Sénégal, politique, plan, programme, évaluation des impacts sur l’environnement (ÉIE), développement durable, changements climatiques, Mauritanie

Présentation

Page publiée le 10 mars 2015, mise à jour le 5 février 2018