Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2014 → Etude de la biodiversité floristique de la zone humide de Boukhmira Sidi Salem – El Bouni -Annaba

Université Badji Moktar de Annaba (2014)

Etude de la biodiversité floristique de la zone humide de Boukhmira Sidi Salem – El Bouni -Annaba

Allout Imen

Titre : Etude de la biodiversité floristique de la zone humide de Boukhmira Sidi Salem – El Bouni -Annaba

Auteur : Allout Imen

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba

Grade : Magister en Biologie 2014

Résumé
Le tapis végétal est analysé par deux principaux descripteurs qui sont le bioclimat et l’action anthropique. L’impact de ces deux facteurs est largement exprimé par un appauvrissement et une substitution de plus en plus rapide des espèces du couvert végétal. L’étude floristique, écologique et phytosociologique menée dans la zone humide de Boukhmira située à Sidi Salem – Commune d’El Bouni a permet de recenser 104 espèces appartenant à 89 genres et 42 familles dont la plus représentée et celle des Asteraceae (47,62%). Dominée par les éléments Méditerranéens (41,34%) et Cosmopolites, cette flore est caractérisée morphologiquement par la dominance des herbacées vivaces (40,38 %) et biologiquement par les Hémicryptophytes (34,61%) ainsi que les espèces Anémochores (31,71%). L’interprétation par l’AFC de la végétation (taxonomie) a permis de préciser les affinités qui existent entre les différents taxons. Ce traitement multidimensionnel met en relief l’importance des facteurs anthropiques et bioclimatiques régissant cette la composition floristique de cette zone humide

Mots Clés : zone humide Boukhmira ; inventaire floristique ; etude phytoécologique ; AFC.

Version intégrale

Page publiée le 23 mars 2015, mise à jour le 12 septembre 2018