Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2014 → Contribution à l’étude de la biodiversité des pucerons et de leurs Hyménoptères parasitoïdes des cultures maraichères dans la région de Sétif

Université Ferhat Abbas de Sétif 1 (2014)

Contribution à l’étude de la biodiversité des pucerons et de leurs Hyménoptères parasitoïdes des cultures maraichères dans la région de Sétif

GHAZALI Affaf

Titre : Contribution à l’étude de la biodiversité des pucerons et de leurs Hyménoptères parasitoïdes des cultures maraichères dans la région de Sétif

Auteur : GHAZALI Affaf

Université de soutenance : Université Ferhat Abbas de Sétif 1

Grade : Magister 2014

Résumé
Dans le présent travail, nous avons étudié la diversité de l’aphidofaune et leurs parasitoïdes dans la région de Sétif. Un inventaire des pucerons et de leurs parasitoïdes et leurs prédateurs sur le poivron dans la région de Ouled tebben (Sud-ouest de Sétif) a été réalisé. La dynamique des populations du puceron vert Myzus persicae sur le poivron dans le champ de Poivron a été étudiée également dans la localité de l’Ouled tebben. L’application de différentes méthodes d’échantillonnage (piégeage, chasse à vue…) nous a permis de recenser 25 espèces aphidiennes dont les espèces Myzus persicae, Aphis gossypii, Aphis fabae, Rhopalosiphum maidis , Rhopalosiphum padi, Macrosiphum euphorbiae, Aphis craccivora, Nasonovia ribisnigri les plus fréquentes, et 16 espèces de parasitoïdes les plus rencontrées sont Aphidius ervi, Aphidius colemani, Aphidius matricariae, Aphidius rhopalosiphi, Aphidius transcaspicus, Aphidius avenae, Lysiphlebus testaceipes, Lysiphlebus confusus sur les cultures maraichères de la région de Sétif. Les espèces de pucerons les plus fréquentes sur le poivron dans la localité d’Ouled tebben sont Myzus persicae, Aphis gossypii. Cinq espèces prédatrice set deux parasitoïdes ont été identifiées. L’étude de la dynamique des populations du puceron vert du pêcher Myzus persicae (Sulzer) est influencée par plusieurs facteurs environnementaux. En effet Les facteurs climatiques tels que la pluviosité, la température, l’humidité et la phénologie de la plante hôte ont eu une influence la variation des effectifs de la population aphidiennes.

Mots Clés : Diversité, pucerons, parasitoïdes, prédateurs, culture maraîchère, poivron, dynamique des populations, Sétif.

Présentation (PNST)

Page publiée le 23 mars 2015, mise à jour le 16 janvier 2018