Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2014 → Apport de l’étude de la vulnérabilité au séisme dans la requalification des tissus urbains. Etude de cas : Une partie de la ville d’Oran

Université Mohamed Boudiaf des sciences et de la technologie d’Oran (2014)

Apport de l’étude de la vulnérabilité au séisme dans la requalification des tissus urbains. Etude de cas : Une partie de la ville d’Oran

SENOUCI Abbas

Titre : Apport de l’étude de la vulnérabilité au séisme dans la requalification des tissus urbains. Etude de cas : Une partie de la ville d’Oran

Auteur : SENOUCI Abbas

Université de soutenance : Université Mohamed Boudiaf des sciences et de la technologie d’Oran

Grade : Doctorat 2014

Résumé
Le domaine de l’évaluation de la vulnérabilité à une échelle urbaine est caractérisé par la multiplicité des méthodes qualitatives basées sur les jugements d’experts. Elles évaluent un indice de vulnérabilité par le relevé de quelques paramètres déterminant le comportement sismique des constructions. La part de subjectivité qui leur est inhérente est cause d’incertitudes d’où l’évocation des questions relatives au choix d’une méthode, à la fiabilité des résultats, à l’utilisation de données disponibles. Cette thèse répond à ces questions en comparant trois méthodes : GNDT (1984), RISK-UE (2003) et VULNERALP (2005) selon leur système de notation des paramètres, en première étape. En deuxième étape, les résultats d’application des méthodes à un périmètre d’étude dans la ville d’Oran, tenant compte de quatre scénarios d’intensité sismique (7, 8, 9 et 10), sont comparés selon la distribution statistique de l’indice de vulnérabilité et du dommage probable, les incertitudes dues aux données. En outre, pour l’évaluation de la robustesse des résultats, des corrélations de méthode-à-méthode et aussi l’étude des écarts ont été effectuées. L’aboutissement de cette démarche comparative a été la mise en évidence des nuances entre ces méthodes et la confirmation d’une concordance de leurs résultats à une échelle urbaine. La recherche d’une cartographie urbaine adéquate des dommage par l’utilisation d’un système d’information géographique et par l’agrégation dommages, a permis l’interprétation de la distribution spatiale des dommages humains et économiques directs de point de vue urbain dans l’optique d’interventions urbaines permettant la sécurisation du milieu urbain face au risque sismique.

Mots Clés : Vulnérabilité ; méthodes qualitatives ; GNDT, RISK-UE, VULNERALP ; incertitudes ; distribution spatiale ; risque sismique ; intervention urbaine ; système d’information géographique ; Oran (Algérie).

Catalogue Collectif Algérie

Page publiée le 16 mars 2015, mise à jour le 10 octobre 2018