Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2014 → Analyse d’impact des contrats de performance : cas de la production céréalière à Rahouia, wilaya de Tiaret (Algérie)

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2014

Analyse d’impact des contrats de performance : cas de la production céréalière à Rahouia, wilaya de Tiaret (Algérie)

Haddad S.

Titre : Analyse d’impact des contrats de performance : cas de la production céréalière à Rahouia, wilaya de Tiaret (Algérie)

Auteur : Haddad S.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Cohabilitation Université Montpellier I, CIHEAM-IAMM

Grade : Master 2. Ingénierie des Projets et des Politiques Publiques 2014

Résumé
L’évolution de la production céréalière en Algérie est passée par plusieurs périodes bien distinctes, dues à des situations différentes tant sur le plan technique et social qu’agronomique. L’accroissement de la productivité et de la production a eu lieu principalement à partir de 2001 lorsque le programme d’intensification des céréales a été mis en oeuvre dans les zones potentielles de production. Afin de répondre à la demande en céréales sans cesse croissante, des efforts considérables ont été déployés dans le cadre du Programme de renouveau agricole en 2008 avec la mobilisation de tous et à tous les niveaux pour soutenir le plan de relance de la filière céréalière. De ce fait, le programme quinquennal 2009-2014 s’est concrétisé par la mise oeuvre des contrats de performance liant la wilaya et le Ministère de l’agriculture et du développement rural .En effet , chaque wilaya s’était engagée par deux contrats, l’un sur le renouveau rural et l’autre sur le renouveau agricole, à atteindre des objectifs arrêtés avec des seuils de productions fixés annuellement par culture et par commune selon les spécificités locales et les conditions climatiques. Cette mesure a permis d’atteindre durant certaines campagnes des niveaux de productivité céréalière jamais atteints auparavant puisqu’il a été enregistré des volumes de production supérieurs à 49 millions de quintaux et avec des rendements de plus de 16 qx/ha.

Mots-clés : CEREALICULTURE ; POLITIQUE AGRICOLE ; PLAN NATIONAL ; CONTRAT ; PERFORMANCE ; PLANTE CEREALIERE ; DONNEE DE PRODUCTION ; RENDEMENT DES CULTURES ; ALGERIE ; TIARET

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 19 mars 2015, mise à jour le 14 novembre 2017