Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2014 → Evaluation économique de l’impact des prescriptions de protection contre les pollutions d’origine agricole, au niveau d’un champ captant d’eau potable : application sur le champ captant de Baraki (Alger)

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2014

Evaluation économique de l’impact des prescriptions de protection contre les pollutions d’origine agricole, au niveau d’un champ captant d’eau potable : application sur le champ captant de Baraki (Alger)

Abbacha M.

Titre : Evaluation économique de l’impact des prescriptions de protection contre les pollutions d’origine agricole, au niveau d’un champ captant d’eau potable : application sur le champ captant de Baraki (Alger)

Auteur : Abbacha M.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Diplôme : Master of Science 2014

Résumé
De par ses caractéristiques pédoclimatiques, sa riche réserve en eau souterraine et l’étendue de sa superficie, la plaine de la Mitidja assure une importante production agricole pour au moins quatre wilayas du centre de l’Algérie, dont la capitale Alger. Mais depuis quelques années, les études menées sur l’état de la ressource en eau emmagasinée dans l’aquifère de cette plaine font état d’une dégradation continue de sa qualité, par le fait de différentes sources essentiellement de la pollution diffuse d’origine agricole. Cette situation devenue préoccupante, le Ministère des ressources en eau, à travers l’Agence Nationale des Ressources Hydrauliques et dans le cadre de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau a initié, conformément à la loi relative à l’eau et au décret relatif aux périmètres de protection qualitative des ressources en eau, une étude hydrogéologique dont l’objet est d’analyser les risques de pollution dans le bassin d’alimentation et de faire les propositions techniques pour la protection d’un champ captant pilote situé dans la commune de Baraki à Alger. L’étude a été réalisée et les périmètres de protection immédiate, rapprochée et éloignée ont été identifiés, ainsi que les prescriptions qui leur sont associées. C’est sur la base de ces résultats, afin d’optimiser l’impact de cette protection sur l’activité agricole dans la zone d’étude que notre travail d’évaluation économique est élaboré, pour servir d’outil d’aide à un choix efficace des périmètres à instaurer, qui va dans le sens de la préservation de la bonne qualité de la ressource mais aussi dans celui de l’efficience économique

Mots-clés : EVALUATION ECONOMIQUE ; GESTION DES EAUX ; CAPTAGE D’EAU ; CONSERVATION DE L’EAU ; POLLUTION PAR L’AGRICULTURE ; POLLUTION DE L’EAU SOUTERRAINE ; ANALYSE COUT AVANTAGE ; RECOMMANDATION ; ALGERIE ; MITIDJA

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 20 mars 2015, mise à jour le 15 novembre 2017