Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → L’hivernage des limicoles (Aves, Charadrii) des zones humides d’importance majeure en Mauritanie méridionale : Inventaire des espèces et étude phénologique

Université Mohamed V (2014)

L’hivernage des limicoles (Aves, Charadrii) des zones humides d’importance majeure en Mauritanie méridionale : Inventaire des espèces et étude phénologique

Ould Aveloitt, Mohamed

Titre : L’hivernage des limicoles (Aves, Charadrii) des zones humides d’importance majeure en Mauritanie méridionale : Inventaire des espèces et étude phénologique

Auteur : Ould Aveloitt, Mohamed

Université de soutenance : Université Mohamed V

Grade : DOCTORAT 2014

Résumé
En Mauritanie, l’analyse de la distribution des limicoles hivernants a montré que la majorité de ces oiseaux (77%) se répartit sur la côte Atlantique. En effet, c’est principalement le long de ce littoral que les habitats préférés de ce groupe (sablières, vasières, prés et pelouses humides) sont relativement bien représentés. Par ailleurs, les principales populations de limicoles de la Mauritanie peuvent être classées en trois catégories selon leur mode de distribution géographique : primo, les espèces dont la répartition s’étale tout le long de la côte Atlantique ; ces espèces semblent ne privilégier aucune latitude. En effet, le littoral mauritanien représente pour ces limicoles une continuité entre les aires d’hivernage en Europe occidentale et celles d’Afrique de l’Ouest. Secundo, la répartition de ces populations est restreinte à la région septentrionale de la Mauritanie ; celle-ci constitue la limite sud de leurs aires d’hivernage et enfin, les populations étudiées sont confinées principalement dans les zones côtières méridionales et à l’intérieur du pays ; le littoral sud-mauritanien représente, par conséquent, l’extension vers le nord des principales zones d’hivernage de ces populations en Afrique de l’Ouest. Concernant l’importance internationale, l’application des critères de sélection de la Convention de Ramsar ainsi qu’un critère national aux données des dénombrements hivernaux ; a nous permis d’identifier neuf zones humides mauritaniens d’importance internationale pour l’hivernage des Limicoles en Mauritanie et dix sites d’importance nationale. L’analyse de l’hivernage des Limicoles au Parc National du Diawling (PND) a été réalisée en utilisant les résultats de dénombrements récents. L’évolution saisonnière des effectifs a permis de définir le rythme de migration de 6 espèces d’oiseaux de limicoles les plus fréquentes. Quatre espèces sont nicheuses régulières dans le site (Vanneau armé Vanellus spinosus, Glaréole à collier Glareola pratincola, Gravelot pâtre Charadrius pecuarius et Courvite isabelle Cursorius cursor).

Mots clés : Limicoles — Hivernage — Parc National du Diawling — Zone humide — Phénologie — Mauritanie

Présentation (Toubk@l)

Version intégrale (10,09 Mb)

Page publiée le 30 mars 2015, mise à jour le 11 janvier 2018