Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2014 → Projet d’Assainissement et de restructuration urbaine de Hann et Petit-Mbao (Sénégal)

2014

Projet d’Assainissement et de restructuration urbaine de Hann et Petit-Mbao (Sénégal)

Sénégal

Développement et Coopération EUROP AID

Titre : Projet d’Assainissement et de restructuration urbaine de Hann et Petit-Mbao (Sénégal)

Pays : Sénégal

Localisation : Hann et Petit-Mbao

Date : 2014

Mise en œuvre : Le Maître d’oeuvre du projet est la Fondation Droit à la Ville sous tutelle du Ministère de l’Urbanisme et de l’habitat.

Contexte
La région de Dakar connaît la plus forte croissance démographique (4%) du pays avec une population attendue en 2015 de plus de 3 millions d’habitants et une très forte densité (plus de 4000 / habitants km2). Le taux d’accès à l’assainissement en milieu urbain a connu une progression limitée sur la période 2000-2010, passant de 56% à 63%. Les quartiers de Hann (38 000 habitants pour 90 ha) et de PetitMbao (8 000 habitants pour 30 ha) sont symptomatiques de ces problèmes. L’occupation spontanée de ces quartiers non lotis a engendré une insuffisance de voiries et d’équipements, un déficit d’infrastructures de base et d’équipements collectifs, l’absence de réseaux d’assainissement liquide et solide, insalubrité, promiscuité et insécurité des ménages. De plus, ne disposant pas de titre de propriété, les populations vivent dans l’insécurité foncière

Objectifs
L’objectif global du présent financement est de contribuer à l’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations du quartier de Hann Village et de Petit Mbao, à Dakar.
Les objectifs spécifiques sont :rationalisation du tissu urbain ;  ; la réduction de l’insalubrité ;  ; un accès facilité de toutes les catégories de population aux services publics de base ;  ; la stimulation de l’économie locale.

EC contribution : L’Union européenne a mis à disposition une enveloppe de 17,4 M € pour la réalisation de ce projet d’Assainissement et de restructuration urbaine, à laquelle s’ajoute une contribution de 2,13 M € du Gouvernement du Sénégal pour couvrir les frais d’indemnisation des populations déplacées

Présentation du projet

Page publiée le 16 avril 2015, mise à jour le 10 juin 2020