Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Vers des technologies pour des énergies propres et des solutions environnementales innovantes (Liban)

2013

Vers des technologies pour des énergies propres et des solutions environnementales innovantes (Liban)

Liban

Développement et Coopération EUROP AID

Titre : Vers des technologies pour des énergies propres et des solutions environnementales innovantes (Liban)

Pays : Liban

Localisation : Baalbek

Durée : 36 mois

Mise en œuvre : ONG italienne COSV

Description
L’objectif général de ce programme consiste à promouvoir des technologies d’énergies propres et respectueuses de l’environnement et à faciliter la coopération technologique.
L’objectif spécifique est d’une part, de contribuer à l’amélioration de l’utilisation des technologies vertes et renouvelables au Liban (à travers des projets pilotes) et d’autre part, de développer des politiques et des cadres législatifs et réglementaires, renforcer les capacités d’acteurs-clés au niveau public administratif et sensibiliser et informer le public sur les énergies renouvelables.
Les résultats attendus sont la promotion du développement et de l’utilisation des technologies de l’énergie propre, des sources d’énergies renouvelables, de l’efficacité énergique, des politiques de conservation et de développement de l’énergie, des cadres et informations législatifs et réglementaires encourageant le développement d’énergies propres et renouvelables.

Le projet comprend la construction d’un digesteur de biogaz (le méthane de la biomasse pour produire de l’énergie) connecté à une installation de tri et de compostage de déchets solides (SWMF) construite par l’OMSAR à Baalbek, 10 sessions de formation données aux employés de l’installation sur les cycles du biogaz, l’entretien et le mode d’opération de l’installation de production de biogaz (BPF), l’élaboration d’un manuel M et O pour cette installation, l’établissement d’un réseau électrique pour la BPF et la SWMF, l’isolation de la structure des bâtiments de série à Baalbek, l’établissement d’un système de collecte de l’eau de pluie et un système de panneaux solaires.

EC contribution : € 1 500 000

Présentation : EUROP AID

Page publiée le 19 avril 2015, mise à jour le 17 mai 2018