Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2010 → Soutien au développement agricole et rural (ARDP) Liban

2010-2014

Soutien au développement agricole et rural (ARDP) Liban

Liban

Titre : Soutien au développement agricole et rural (ARDP) Liban

Développement et Coopération EUROP AID

Pays : Liban

Durée : 2010-2014

Mise en œuvre : Le projet s’étendra sur 48 mois et sera mis en œuvre par le Ministère de l’Agriculture.

Description
L’objectif général de l’ARDP (Soutien au Développement Agricole et Rural) est d’améliorer la performance globale du secteur agricole, afin d’aboutir à une sécurité alimentaire durable et d’améliorer les moyens d’existence des communautés rurales et fermières. Les objectifs spécifiques du programme sont : le renforcement des capacités des institutions nationales, pour aboutir à une vision cohérente du développement rural et pour une meilleure application des orientations agricoles stratégiques ; le soutien et la capacitation des acteurs ruraux locaux (agriculteurs et coopératives) en améliorant leur accès aux crédits et aux infrastructures.

Les résultats escomptés sont les suivants :
1. Le développement de la capacité du Ministère de l’Agriculture aux niveaux institutionnel et politique. Ceci appelle à mettre en œuvre le plan stratégique du Ministère, réviser les cadres légal et réglementaire, compléter un recensement thématique pour améliorer la prise de décision et l’adoption de politiques, adopter des budgets basés sur la performance et améliorer la surveillance, l’évaluation et la coordination. Le programme vise aussi à améliorer les capacités organisationnelles du Ministère et, par conséquent, à améliorer la qualité des produits agricoles. Ceci passe donc par le soutien des services de vulgarisation agricole, le contrôle de qualité (amélioration des installations de quarantaine et des laboratoires) et l’amélioration de la communication, de la plateforme des Technologies de l’Information et des systèmes de gestion de données du Ministère.
2. Un meilleur accès aux crédits ruraux : ceci favorisera le développement économique des agriculteurs et des coopératives agricoles à travers un accès plus facile aux crédits et aux services d’informations. Pour ce faire, il est nécessaire d’élargir la portée des systèmes de garanties agricoles accordées par Kalafat et de mener des études étroitement liées au secteur des crédits.
3. Le développement supplémentaire de l’infrastructure rurale : la construction de lacs moyens sur les collines sera favorisée, et les agriculteurs et les coopératives seront soutenus dans la gestion des réseaux d’irrigation et l’utilisation adéquate des systèmes modernes d’irrigation. Le programme agira aussi au sein de la fondation de l’Association des Utilisateurs d’Eau pour gérer l’infrastructure et lier les associations aux systèmes de crédit.
4. La sylviculture et la remise en état des pépinières forestières lancée par le Ministère de l’Agriculture sont aussi concernées par ce projet. Le programme cherchera à améliorer les capacités de gestion de terrains et œuvrera de concert avec les municipalités et les coopératives en vue du reboisement.

EC contribution : € 14 000 000

EUROP AID (LIBAN)

Page publiée le 18 avril 2015, mise à jour le 10 juin 2020