Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Pour l’émergence d’un dialogue politique concerté sur la sécurité alimentaire dans les territoires transfrontaliers du Mali, de la Mauritanie, du Sénégal, du Niger et du Burkina Faso (DIAPOCO)

2013

Pour l’émergence d’un dialogue politique concerté sur la sécurité alimentaire dans les territoires transfrontaliers du Mali, de la Mauritanie, du Sénégal, du Niger et du Burkina Faso (DIAPOCO)

Régional (Mali, Mauritanie, Sénégal, Niger, Burkina Faso)

Titre : Pour l’émergence d’un dialogue politique concerté sur la sécurité alimentaire dans les territoires transfrontaliers du Mali, de la Mauritanie, du Sénégal, du Niger et du Burkina Faso (DIAPOCO)

Pays : Mali, Mauritanie, Sénégal, Niger, Burkina Faso

Localisation : Le DIAPOCO est mis en oeuvre dans 5 pays du Sahel (Mauritanie, Sénégal, Mali, Niger et Burkina Faso). Le CCFD - Terre Solidaire étant chef de file du projet, le Grdr participera à sa mise en œuvre dans les régions de 3 de ces pays (Gorgol et Guidimakha en Mauritanie, Bakel et Matam au Sénégal, la région de Kayes au Mali) qui constituent son ancrage territorial traditionnel.

Date : 2013

Thématiques : Sécurité alimentaire,Transfrontalier

Coordination : Cellule de Kayes, Cellule de Bakel, Coordination Mauritanie, Cellule de Sélibaby, Cellule de Kaédi

Présentation
Le projet DIAPOCO est un programme initié par le CCFD -Terre Solidaire en partenariat avec le Grdr qui est en charge de sa réalisation sur ses territoires d’action traditionnel du bassin du fleuve Sénégal (Gorgol et Guidimakha en Mauritanie, les régions de Matam et Tambacounda au Sénégal ainsi que la région de Kayes au Mali). Il s’agit de proposer aux acteurs locaux une nouvelle approche en leur donnant les moyens de peser sur les politiques publiques, plus efficaces pour résoudre les problèmes de sécurité alimentaire que l’approche ponctuelle et locale par micro-projets. Le programme vise à accompagner les acteurs de terrain (organisations paysannes, élus locaux...) afin qu’ils soient en mesure de construire leur propre expertise sur les politiques publiques locales adéquates qui mettront fin à l’insécurité alimentaire de ces régions éloignées des capitales.

Bénéficiaires : Les bénéficiaires directs à l’échelle globale du projet sont au nombre de 55 850, membres des 298 organisations paysannes, leurs familles et les élus locaux des 45 collectivités locales rurales ciblées. Les bénéficiaires indirects du projet sont les habitants des communes rurales situées dans la zone d’émission de médias locaux partenaires. Plus d’un million d’habitants au niveau des 4 zones transfrontalières sont concernés

Partenaires : Actions pour la sécurité et la souveraineté alimentaires au Niger (AcSSA – Afrique Verte Niger) ; * Association pour la Promotion de la Sécurité et de la Souveraineté Alimentaires au Burkina (APROSSA - Afrique Verte Burkina) ; * Association Malienne pour la Sécurité et la Souveraineté Alimentaire (AMASSA – Afrique Verte Mali) ; * CCFD-TERRE SOLIDAIRE ; * Agence Française de Développement

GRDR

Page publiée le 19 avril 2015, mise à jour le 16 mai 2019