Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Brésil → Lutte contre la désertification au Nord Brésil

2011

Lutte contre la désertification au Nord Brésil

Brésil

Titre : Lutte contre la désertification au Nord Brésil

Amélioration des conditions de vie de 5 500 familles paysannes du Nordeste et lutte contre la désertification grâce à l’agroécologie.

Pays : Brésil

Localisation : Nordeste

Date : 2011

Porteur du projet : AVSF

Contexte
Parte del Nordeste brasileño partie du territoire du Nordeste brésilien (« semi-aride »), et notamment dans l’Etat de la Paraiba, se trouve déjà dans un processus « grave ou très grave » de désertification, touchant essentiellement la Caatinga.

Présentation
Le projet « Terraforte », qui soutient 5 500 familles de petits agriculteurs et agricultrices souhaitant s’insérer dans une démarche d’agroécologie, veut répondre à ces défis, en partenariat avec des ONGs brésiliennes : l’As-PTA, le PATAC et le Pole Syndical de la Borborema, qui regroupe les Syndicats Agricole de 15 municipalités.
Démarré début 2011, il intervient d’abord sur la récupération d’aires dégradées et menacées de désertification, et pour cela développe des activités qui visent à diminuer la pression sur la végétation native. Il s’agit entre autre, de la mise en place de systèmes agroforestiers, de technique de lutte contre l’érosion, et une meilleure gestion du pâturage et la production de fourrage. La construction de foyers améliorés et d’unités familiales de génération de biogaz diminue considérablement la consommation de bois. Le projet travaille également sur l’augmentation de la fertilité par l’amélioration de la gestion (collecte, stockage et décomposition) des déjections animales. Les équipes participent par ailleurs à la sensibilisation sur le rôle et la participation des femmes. Enfin, le projet contribuera aux politiques publiques de lutte contre la désertification dans le semi-aride, par les références techniques qu’il aura produites et diffusées.
Le développement de l’agroécologie dans la Caatinga permet de restaurer et de valoriser durablement ce milieu naturel, grâce à des pratiques peu coûteuses, cohérentes avec les ressources et les processus naturels, qui augmentent la productivité et la résilience des exploitations au bénéfice des agriculteurs.

Partenariat : ONG brésiliennes ASPTA, POAB et PATAC

Soutien : Commission Européenne et de l’Agence Française de Développement et la Fondation Nicolas Hulot.

Présentation : AVSF

Page publiée le 3 mai 2015, mise à jour le 1er avril 2018