Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2002 → Appui à la lutte contre le virus des feuilles jaunes en cuillère (TYLCV) de la tomate et son vecteur (Maroc)

2002

Appui à la lutte contre le virus des feuilles jaunes en cuillère (TYLCV) de la tomate et son vecteur (Maroc)

Maroc

Titre : Appui à la lutte contre le virus des feuilles jaunes en cuillère (TYLCV) de la tomate et son vecteur (Maroc)

Pays : Maroc

Identification du projet : TCP/MOR/2802/3001 (phase I et II)

Durée : 2002 – 2005

Contexte
La culture de la tomate joue un rôle socio-économique important au Maroc Elle occupe une superficie totale de 26 000 hectares (Primeurs, saison et industrielle), et constitue la spéculation la plus importante du secteur maraîcher du pays. Comme toute culture, la tomate est soumise à d’importantes déprédations dont la plus importante reste celle liée au virus des feuilles jaunes en cuillère de la tomate (Tomato Yellow Leaf Curl Virus, « TYLCV »), qui provoque de sérieux dégâts. La maladie a été identifiée au Maroc au cours de la campagne 1996-1997, et elle est actuellement connue dans la plupart des régions productrices. Les pertes de rendement peuvent atteindre 100 pour cent en cas d’attaque précoce

Présentation

Face à cette situation, le pays a initié un programme de lutte contre la maladie, reposant sur la sensibilisation des producteurs et des techniciens vulgarisateurs, la limitation de la circulation des plants entre les zones, l’homologation de pesticides et la subvention des filets à preuve d’insectes pour la lutte contre le vecteur et a requis une assistance technique de la FAO afin de mettre en place une stratégie de lutte intégrée contre le TYLCV et son vecteur

Les résultats du projet se résument comme suit
* différentes techniques de lutte utilisées au Maroc et à l’étranger ont été inventoriées et analysées
* des options techniques adaptées (i.e. des ennemis naturels possibles de la mouche blanche) pour le contrôle de la maladie et son vecteur ont été identifiées
* le Laboratoire de la Direction de la protection des végétaux, des contrôles techniques et de la répression des fraudes (DPVCTRF) pour la conduite des analyses spécifiques nécessaires à connaissance du virus et son vecteur, y compris par le complément de formation nécessaire a été mis à niveau
* 5 vulgarisateurs et 50 producteurs de tomate ont été formés à l’application phytosanitaire intégrée pour la culture de la tomate, à travers une action pilote axée sur deux campagnes par l’approche de l’école des paysans
* 30 techniciens agricoles de terrain ont été formés à la lutte contre le virus et son vecteur
* quelques 240 producteurs maraîchers d’Agadir, El Jadida/El Oualidia et Berkane ont été sensibilisés sur la reconnaissance et les méthodes de contrôle du virus de la tomate
* une stratégie de lutte contre le TYLCV et son vecteur a été élaborée et un plan d’action à moyen et long terme a été préparé pour sa mise en œuvre par le Gouvernement .

Bénéficiaire : Office National de la Sécurité Sanitaire des Aliments (ONSSA), MAPM

Budget : USD 272 468 et USD 114 283

Document source : Coopération FAO-Maroc (page 38)

Page publiée le 15 mai 2015, mise à jour le 31 mai 2020