Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2011 → Programme d’Appui à la Mise en Place des Entités Décentralisées - Phase II - PAMED II | Niger

2011

Programme d’Appui à la Mise en Place des Entités Décentralisées - Phase II - PAMED II | Niger

Niger

Titre : Programme d’Appui à la Mise en Place des Entités Décentralisées - Phase II - PAMED II | Niger

Pays : Niger
Lieu : Région de Dosso

Durée : 2011 - 2018

Contexte
La région de Dosso a une population totale de 1.834.690 habitants réparties dans 216.418 ménages. Son taux de croissance moyen annuel est de 3,1% et la population, dont 91,92% réside en milieu rural, est essentiellement agricole. La région de Dosso est considérée dans son ensemble comme une zone à vocation agricole car étant la plus arrosée du Niger. Son climat est du type sahélien au Nord, sahélo-soudanien dans la partie centrale et guinéen dans le Sud. Il est caractérisé par une saison sèche (novembre à mai) et une pluvieuse (juin à octobre). Dans cette zone, l’agriculture et l’élevage, principaux pouvoirs de l’économie régionale, dépendent essentiellement de la pluviométrie qui prend de plus en plus un caractère aléatoire.

La précarité du milieu débouche de plus en plus sur une pauvreté généralisée, une insécurité alimentaire chronique et une vulnérabilité des plus aiguës dont les conséquences se manifestent par l’exode économique et souvent même alimentaire des femmes et des jeunes ruraux, surtout ceux des zones septentrionales de la région, des zones à faible précipitation. Dans la région de Dosso, 86% de la population vit dans une situation de pauvreté qui est plus accrue dans le milieu rural qu’en ville. Les populations ne disposent pas des capacités suffisantes pour réagir efficacement aux chocs externes. La région de Dosso est considérée comme une zone « à risque moyen ».

Objectif
L’Objectif global est d’améliorer la sécurité alimentaire dans la région de_Dosso. Spécifiquement le programme veut améliorer la gouvernance locale dans le domaine de la sécurité alimentaire la région de Dosso.

Mise en œuvre : CTB, Agence belge de développement

Financement : Contribution nigérienne : 629 200 000 FCFA / 960 000 EUR ; Contribution belge : 6 166 124 368 FCFA / 9 400 196 EUR

Présentation : Open Aid Be

Page publiée le 28 mai 2015, mise à jour le 6 juin 2020