Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2009 → Programme d’Appui à la Réalisation des Etudes et Consultances - PAREC | Niger

2009

Programme d’Appui à la Réalisation des Etudes et Consultances - PAREC | Niger

Niger

Agence Belge de Développement

Pays : Niger

Lieu : National (sur l’ensemble du pays)

Durée : 2009 - 2014

Contexte

Le Fonds est destiné en priorité au financement d’études (d’identification, de préfaisabilité, de faisabilité, de rentabilité et d’exécution de projet, de préparation de cahiers des charges et de dossiers techniques des prestations), de missions ou d’expertises de courte durée liées à la réalisation des projets et programmes de coopération, de séminaires et ateliers liés à la coopération bilatérale entre les deux pays.

Le FEE est un fonds pour lequel il n’existe pas de dossier technique et financier avec cadre logique. Le document de référence pour sa mise en œuvre est la convention spécifique signée entre les deux pays lors de la commission mixte de mars 2003, puis celle du 30 octobre 2008.

Le Programme Indicatif de Coopération bilatéral 2009-2012 signé le 30 octobre 2008 à Niamey a accordé une contribution supplémentaire de un million d’euros (1.000.000 euros).

Le 7 juillet 2009, une nouvelle Convention Spécifique a été signée entre les deux pays, relative au financement d’un Programme d’Appui à la Réalisation des Etudes et Consultances (PAREC) dont l’objectif est de renforcer les capacités des institutions publiques du Niger. Cette nouvelle Convention Spécifique remplace la Convention Spécifique du FEE signée entre les deux parties à Bruxelles le 19/03/2003 et les échanges de lettres des 05/04/2006 et, 13/06/2008 et 08/09/2008 relatifs aux réalimentations et à l’extension de la validité de la Convention Spécifique.

Objectifs

L’objectif du PAREC est de renforcer les capacités des institutions publiques du Niger, d’une part, en appui aux secteurs de la Coopération Belge et à la préparation du Programme Indicatif de Coopération et, d’autre part, dans le cadre de la mise en œuvre de la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide au développement.

Dans ce cadre, le Programme pourra financer, en tout ou en partie les opérations suivantes (en appui aux secteurs prioritaires de la Coopération Belge au Niger ou à la mise en œuvre de la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide au développement) : Des études d’identification de projets et de programmes de développement ; La préparation des cahiers de charges pour des études pour lesquelles les administrations n’ont pas l’expertise nécessaire ; Des consultations et missions de moins de 12 mois liées à la préparation et la mise en œuvre des programmes et projets de développement, Des analyses stratégiques dans les secteurs d’intervention de la coopération Nigéro- Belge ; Des séminaires ou des ateliers ; Des activités de formation au profit du personnel de l’administration nigérienne destinées à renforcer leurs capacités en terme de préparation de programmes et de projet de développement ; Des études, missions, séminaires et activités de formation relatives à l’intégration des thèmes transversaux (genre, environnement droit des enfants) dans les approches sectorielles, programmes et projets ; Des études exploratoires en préparation du Programme Indicatif de Coopération de la coopération bilatérale nigéro-belge.

Mise en œuvre : CTB, Agence belge de développement

Financement : 1 000 000 EUR ; 655 957 000 FCFA

Lien vers la présentation du projet CTB

Lien vers la brochure du projet (pdf)

Page publiée le 30 mai 2015