Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2006 → Impacts environnementaux et socio-économiques des cultures de rente au Burkina Faso : quelles stratégies pour un développement durable ?

ARES Wallonie-Bruxelles (2006)

Impacts environnementaux et socio-économiques des cultures de rente au Burkina Faso : quelles stratégies pour un développement durable ?

Culture de Rente Burkina Faso

ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur) Wallonie-Bruxelles

Titre : Impacts environnementaux et socio-économiques des cultures de rente au Burkina Faso : quelles stratégies pour un développement durable ?

Pays : Burkina Faso

Durée : 2006-2009

Descriptif
L’agriculture étant au cœur de l’économie et de la société burkinabé, le maintien des ressources naturelles, des savoirs locaux, des richesses culturelles et nutritionnelles doit faire partie intégrante de la gestion durable des ressources naturelles et de la lutte contre la pauvreté. Les ressources alimentaires sont menacées suite à l’intensification et à la délocalisation des cultures de rente ainsi qu’à la surexploitation de certaines ressources. La modification des habitudes culturelles, alimentaires et de gestion pousse les populations vers une dégradation de l’environnement et une pauvreté croissante.
Ce projet propose une approche interdisciplinaire visant à adopter en milieu rural une stratégie de développement durable avec une revalorisation des savoirs traditionnel et des valeurs culturelles.
Il comporte deux objectifs généraux : •l’amélioration des conditions de vie rurale par le développement des connaissances de base des collectivités en matière d’agriculture durable, tout en préservant les savoirs traditionnels et les cultures locales ; •la mise en œuvre de profils de formation à caractère multidisciplinaire et intégré, répondant aux besoins des communautés rurales en matière d’agriculture durable.

Coordonnateur : Marie-Paule KESTEMONT, UCL

Partenaires : Yvonne BONZY-COULIBALY Université de Ouagadougou

Financement : 233 634,98 €

Présentation : ARES

Page publiée le 10 septembre 2015, mise à jour le 3 novembre 2017