Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2011 → Développement d’une filière pilote de production de poisson-chat (Clarias Gariepinus) au Burkina Faso. Amélioration et mise en place d’un système d’élevage pilote en circuit fermé

ARES Wallonie-Bruxelles (2011)

Développement d’une filière pilote de production de poisson-chat (Clarias Gariepinus) au Burkina Faso. Amélioration et mise en place d’un système d’élevage pilote en circuit fermé

Poisson-chat Elevage Burkina Faso

ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur) Wallonie-Bruxelles

Titre : Développement d’une filière pilote de production de poisson-chat (Clarias Gariepinus) au Burkina Faso. Amélioration et mise en place d’un système d’élevage pilote en circuit fermé

Pays : Burkina Faso

Durée : 2011-2015

Descriptif
Le Burkina Faso, dont l’économie est essentiellement basée sur l’agriculture, n’est pas un pays de tradition de pêche, encore moins d’aquaculture, aussi le secteur des ressources halieutiques est-il resté pendant longtemps marginalisé. Les tentatives d’installation de stations de pisciculture ont connu des problèmes liés à un manque de connaissances scientifiques et de formation suffisante sur l’espèce utilisée. La production par l’aquaculture est très faible alors que pratiquement tout le territoire burkinabè est classé très favorables pour la demande potentielle de produits d’aquaculture. Conscient des enjeux de l’aquaculture dans la lutte contre la pauvreté et en raison des potentialités du pays, le gouvernement burkinabè a inscrit depuis 2007 le développement de ce secteur comme une priorité pour satisfaire aux besoins des populations en protéines animales. Ce projet s’inscrit donc dans l’objectif global de satisfaire aux besoins en protéines "poisson" de la population. Il vise la création d’une filière pilote complètement maîtrisée de production de poisson-chat africain basée sur l’optimisation de la gestion de l’eau et l’utilisation maximale de sous-produits agricoles locaux.

Coordonnateur : Charles MÉLARD, ULg

Partenaires : Aboubacar TOGUYENI, Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) ; Kardiatou KABORÉ HEMA, Direction Générale des Ressources Halieutiques (DGRH) ; Abdoulaye GOUROU, Centre International de Recherche - Développement sur l’Élevage en Zone Subhumide (CIRDES) ; Patrick KESTEMONT, FUNDP URBO ; Jean-Pierre GERMEAU, Energy Assistance ASBL (EA)

Financement : 471.687,10 €

Présentation : ARES

Page publiée le 3 septembre 2015, mise à jour le 11 novembre 2017