Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Projet d’accès aux services électriques des localités de petite taille dans la région de Sédhiou (PASES) Sénégal

2013

Projet d’accès aux services électriques des localités de petite taille dans la région de Sédhiou (PASES) Sénégal

Sénégal

Titre : Projet d’accès aux services électriques des localités de petite taille dans la région de Sédhiou (PASES) Sénégal

Pays : Sénégal

Date : 2013

Objectifs
Vulgariser l’accès à l’électricité des populations de la région de Sédhiou dans une optique d’équilibre et pour un développement local durable. Avec une moyenne de 12 personnes par ménage, environ 33.400 personnes sont ciblées. Il est prévu de raccorder au moins 65% des ménages dans les villages ciblés. Le projet vise ainsi l’électrification de 121 villages dont 50 à faible indice de dispersion par centrale solaire débitant sur des mini-réseaux et 65 à habitat dispersé par des systèmes photovoltaïques individuels.

Résultats attendus
• Les populations ont accès à un service électrique abordable, fiable et durable ; • Un cadre de concertation et de gestion des services électriques est mis en place et implique la gouvernance locale et assure la pérennité de l’action ; • Les populations développent des activités génératrices de revenus (AGR) facilitées par les services électriques ; • Les capacités d’intervention des différents acteurs sont renforcées ; • Les résultats attendus décrits ci-dessus doivent concourir à : • Assurer un accès fiable et durable à des populations de la région ciblée. • Améliorer la qualité des services sociaux de base (éducation, structures sanitaires).

Les collectivités locales qui sont pleinement impliquées dans le processus participent au renforcement de la gouvernance locale des services électriques qui constitue un gage sérieux de leur implication à la durabilité des services fournis par un opérateur privé mais aussi à leur implication au développement socio-économique de leurs localités.

Financement : Le coût total du projet est estimé à 3.950.000 EUR cofinancé à hauteur de 2.370.000 EUR soit 60% du montant total par l’Union européenne et 1.580.000 EUR soit 40% par Endev/ERSEN2.

PERACOD

Page publiée le 3 juin 2015, mise à jour le 16 mai 2019