Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2009 → Développement économique et mise en valeur des ressources naturelles dans les communes de Sanankoroba, Dialakoroba et Bougoula au Mali

2009

Développement économique et mise en valeur des ressources naturelles dans les communes de Sanankoroba, Dialakoroba et Bougoula au Mali

Mali

Titre : Développement économique et mise en valeur des ressources naturelles dans les communes de Sanankoroba, Dialakoroba et Bougoula au Mali

Pays : Mali

Date : 2009 (?) durée 4 ans

Contexte
Autrefois lié à la filière coton et à celle de l’arachide, le cercle de Kati dans le sud du Mali a subi de plein fouet les crises de ces deux filières. La plupart des familles de producteurs ont fait faillite, la culture de l’arachide et du coton constituant leur principale source de revenu. Pour faire face à cette crise, l’alternative principale trouvée fut la coupe du bois afin d’alimenter les besoins en bois (bois de chauffe, construction) des foyers de Bamako, toujours plus nombreux en raison de la croissance urbaine importante. Les trois Communes ciblées (Sanankoroba, Dialakoroba et Bougoula) par le projet sont pourvoyeuses de bois et de charbon de chauffe pour des milliers de familles de la ville. Or cette coupe massive a des conséquences désastreuses sur l’environnement, notamment la dégradation des sols arables qui entraîne une baisse considérable des rendements agricoles, augmentant ainsi le risque d’insécurité alimentaire dans la région

Présentation
Ce projet vise à promouvoir les activités économiques alternatives à la coupe et à la vente de bois, notamment la filière karité. Il répond à un double enjeu d’amélioration des conditions de vie des populations et de la préservation des ressources naturelles. Ce projet devra permettre de mettre en place une production plus respectueuse de l’environnement et d’améliorer les revenus économiques des producteurs par la diversification des activités économiques et le renforcement des capacités des organisations locales. La stratégie du projet s’inscrit dans une logique de durabilité et d’appropriation des activités par les bénéficiaires. La population est directement impliquée et responsable de la mise en œuvre des activités du projet, à travers les associations villageoises (les « BEN BA » communaux et central).

Actions
Renforcer les capacités de management et de gestion de l’association faîtière Ben-ba
Promouvoir la filière karité
Développer les cultures irriguées, la production de bananes et l’élevage

Mise en œuvre : Mené sur le terrain par SOS SAHEL

Soutien : •Union européenne •Fondation PhiTrust

Coût du projet : 320 000 €

Présentation : SOS SAHEL

Page publiée le 4 juin 2015, mise à jour le 28 avril 2020