Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2010 → Eau potable et assainissement pour les communes de Dédougou, Boussé et la province du Bam au Burkina Faso

2010

Eau potable et assainissement pour les communes de Dédougou, Boussé et la province du Bam au Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Eau potable et assainissement pour les communes de Dédougou, Boussé et la province du Bam au Burkina Faso

Pays : Burkina Faso
Lieu : Province du Bam (communes de Kongoussi, Tikaré, Sabcé, Guibaré et Bourzanga), du Mouhou (commune de Dédougou) et du Kourwéogo (commune de Boussé)

Date : 2010 (?) durée 3 ans

Contexte
Souffrant d’un climat sec et d’une pluviométrie faible, le Burkina Faso offre un accès à l’eau potable très contraignant pour la majeure partie de sa population. Selon le Programme des Nations Unies pour le développement, seuls 66,3% des burkinabés en bénéficiaient en 2007. Au cours des 10 dernières années, le pays s’est lancé dans une importante réforme du système de gestion des infrastructures hydrauliques et d’approvisionnement en eau potable dans les zones rurales. Dans les provinces et communes ciblées par ce projet, 64% des habitants de Dédougou n’ont pas accès à l’eau potable. 52% à Boussé et dans la province du Bam. Par ailleurs, en matière d’assainissement, le service de gestion des déchets ménagers reste précaire et les populations sont sujettes à diverses maladies d’origine hydriques, pour la plupart mortelles.

Présentation
Renforcer les compétences du personnel et des élus des communes pour la gestion de l’eau potable et de l’assainissement. Favoriser un accès équitable à cette ressource pour les populations pauvres, en particulier les femmes et les enfants. Ce projet vise également à améliorer la gestion des déchets et des ordures ménagères pour prévenir les risques liés à la pollution de l’eau potable.

Actions
Faciliter le processus de décentralisation par le renforcement des compétences des acteurs locaux des 7 communes
Améliorer l’accès durable à l’eau potable, l’hygiène, et l’assainissement des habitants et appuyer la commune dans l’appropriation des compétences transférées par l’Etat
Renforcer la gestion des déchets et des ordures ménagères pour améliorer la santé des habitants

Mise en œuvre : Mené sur le terrain par SOS SAHEL International

Soutien : •Ville de Cholet •Ville de Douai •Fondation Ensemble •Agence Française de Développement •Agence de l’Eau Artois-Picardie •Agence de l’Eau Seine Normandie •Agence de l’Eau Loire-Bretagne •Département de la Seine Maritime •Principauté de Monaco

Coût du projet : 1 631 613 €

SOS SAHEL

Page publiée le 4 juin 2015, mise à jour le 4 juin 2020