Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Extension du réseau et construction de latrines familiales à Danthiady (Sénégal)

2014

Extension du réseau et construction de latrines familiales à Danthiady (Sénégal)

Sénégal

Titre : Extension du réseau et construction de latrines familiales à Danthiady (Sénégal)

Pays : Sénégal

Lieu : Danthiady (Matam)

Dates : 2014  : 18 mois

Partenaires : ADDA Dakar AE Seine-Normandie Nanterre ARDF (Danthiady) Val de Reuil CASE Louviers ETIC sarl Thiès Mairie de Val de Reuil Val de Reuil

Contexte
Le village de Danthiady appartient à la communauté rurale de OGO, département de Matam, région de Matam situé au nord est du Sénégal. Selon le recensement général de la population et de l’habitat, le village de Danthiady est peuplé d’environ 6 000 habitants Le village compte un forage fonctionnel connecté à un réseau d’adduction pour l’alimentation en eau potable, un forage à usage agricole en cours de réalisation et quelques puits traditionnels. Le forage pour l’AEP d’une profondeur de 124 m capte la nappe profonde du Maastrichtien avec un débit de 70 m3/h . Cependant, le forage était sous équipé (électropompe de 36 m3/h) trop faible par rapport au potentiel d’exploitation et ne permettait pas de couvrir l’ensemble des besoins du village.

Au niveau assainissement, le village était confronté à : un manque d’informations sur l’importance des questions d’hygiène et d’environnement ; une insuffisance des latrines familiales ; une inexistence de système d’évacuation des eaux usées. En 2013, la pratique de la défécation à libre reste présente dans le village avec toutes les conséquences, sanitaires notamment, qui en découlent. Près de 34% des latrines sont de type traditionnelle et présentent des risques pour les usagers et pour l’environnement. Pour ce qui concernent les eaux usées ménagères, elles sont tout simplement déversées dans la rue. Cette situation s’accentue de jour en jour avec le taux croissance élevé du village.

Objectifs
* L’amélioration significative de l’accès à l’eau potable
* L’amélioration du cadre de vie avec la mise en oeuvre de latrines familiales
* Des ASUFOR plus efficaces avec la formation de ses membres.

Budget global : 183.736 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 4 juin 2015, mise à jour le 14 avril 2018