Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 1999 → Amélioration des revenus des agriculteurs marocains et de l’approvisionnement en protéines animales de la population marocaine par une meilleure maîtrise de l’élevage du mouton

ARES Wallonie-Bruxelles (1999)

Amélioration des revenus des agriculteurs marocains et de l’approvisionnement en protéines animales de la population marocaine par une meilleure maîtrise de l’élevage du mouton

Elevage Mouton Maroc

ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur) Wallonie-Bruxelles

Titre : Amélioration des revenus des agriculteurs marocains et de l’approvisionnement en protéines animales de la population marocaine par une meilleure maîtrise de l’élevage du mouton

Pays : Maroc

Durée : 1999

Descriptif
Le projet est localisé dans la zone Bour intermédiaire Atlantique du Maroc. Il a pour promoteurs l’INRA de Rabat (Programme Viandes Rouges, Maroc) et les Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix - Namur. Un partenaire marocain, la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université Hassan I à Settat, et deux partenaires belges, la Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux et l’Université de Liège, collaborent à son bon déroulement. Le projet a pour objectif scientifique d’améliorer les connaissances en matière de reproduction, d’alimentation, de génétique et de santé du mouton de race locale Timahdite et de son croisement avec la race prolifique des oasis, la D’Man. Ces connaissances sont appliquées à la mise au point de techniques adaptées aux conditions locales. Les FUNDP supervisent plus spécifiquement le volet reproduction, la FUSAGx, le volet alimentation et l’ULg, le volet génétique bien qu’une collaboration soit effective dans ces différents domaines. Il vise à transférer ces technologies chez les éleveurs et à améliorer de cette manière l’approvisionnement de la population en protéines animales par une augmentation de la production nationale de viande ovine. Le projet permet la formation de spécialistes marocains dans les domaines cités sous forme de doctorats, de stages d’études et de stages de formation.

Coordonnateur : Raymond PAQUAY, FUNDP

Financement : 12 254 100 BEF

Présentation : ARES

Page publiée le 17 octobre 2015, mise à jour le 27 octobre 2017