Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2004 → RE-CREATION DE LA PATINE DES GRES SAHARIENS PORTEURS D’OEUVRES GRAVEES OU PEINTES, TEMOINS DE 15 000 ANS DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES’

Commission Européenne (CORDIS) 2004

RE-CREATION DE LA PATINE DES GRES SAHARIENS PORTEURS D’OEUVRES GRAVEES OU PEINTES, TEMOINS DE 15 000 ANS DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES’

Sahara Grès

CORDIS (Service Communautaire d’Information sur la Recherche et le Développement) Commission Européenne

Titre : RE-CREATION DE LA PATINE DES GRES SAHARIENS PORTEURS D’OEUVRES GRAVEES OU PEINTES, TEMOINS DE 15 000 ANS DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES’

Région : Sahara

Code du projet : 509100 FP6-INCO

Durée : From 2004-09-01 to 2007-08-31

Descriptif
Cette proposition concerne la PATINE DES GRÈS SAHARIENS porteurs de gravures ou d’oeuvres peintes, réalisées au cours des quinze derniers millénaires, c’est-à-dire, depuis la fin de la dernière glaciation. Son objectif est de re-créer la patine des zones détériorées et d’analyser la signification des sujets représentés par rapport aux changements climatiques. _ On doit :
* actualiser les connaissances sur les micro-mécanismes physiques et chimiques responsables de la formation de la PATINE d’un grès. Le but est RE-CRÉER ou RESTAURER celle-ci en cas de dégradations naturelles ou d’origine humaine (WP1,WP3).
* Evaluer l’apport des " images " représentées sur ces grès, ainsi que des données archéologiques, géomorphologiques ou paléoclimatiques associées, à la compréhension des PROCESSUS D’ADAPTATION DES SOCIÉTÉS ANCIENNES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES (WP2).
* Valoriser ce patrimoine et les recherches entreprises par la vulgarisation, et la préparation d’un brevet pour le procédé mis au point ainsi que par la réalisation de deux films, destinés à SENSIBILISER ET EDUQUER LE PUBLIC à la PRESERVATION DES OEUVRES et de leur PATINE PRO-TECTRICE(WP4). _ Ces oeuvres gravées ou peintes sont non seulement des composantes majeures de la liste du patri-moine de l’humanité (UNE SCO), mais également pour les pays sahariens du sud de la Méditerranée (Algérie, Maroc), des facteurs déterminants de leur développement économique et social, par le potentiel qu’elles représentent sur le plan du tourisme culturel "durable". _ Pour atteindre ce double objectif, 10 équipes de 7 pays (Algérie, Allemagne, Egypte, France, Finlande, Italie et Maroc) se sont regroupées au sein d’un consortium afin de réaliser un programme multidisciplinaire fondé sur la complémentarité de leurs compétences (physique des archéomatériaux, préhistoire, art rupestre, paléoclimato-logie, protection du patrimoine, biominéralisation).

Participants au projet
Coordinateur : FED. EURO. DES RESEAUX PACT ("SCIENCES ET PATRIMOINE CULTUREL,")
Participants : ASSOCIATION "LES AMIS DU TASSILI" Algeria ; CENTRE NATIONAL DE RECHERCHE DE PRÉHISTOIRE D’ANTHROPOLOGIE ET D’HISTOIRE Algeria ; CNR Italy ; FROBENIUS INSTITUT, WOLFGANG GOETHE UNIVERSITAT Germany ; MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION - DIRECTION DU PATRIMOINE CULTUREL Morocco ; UNIVERSITA DI ROMA "LA SAPIENZA" Italy ; UNIVERSITE AIN SHAMS, FACULTY OF EDUCATION - DEPT. OF BIOLOGICAL AND GEOLOGICAL SCIENCES Egypt ; UNIVERSITY OF HELSINKI Finland ; UNIVERSITÉ BORDEAUX 3/CNRS - UMR 5060 (IRAMAT) France

Budget
Coût total : EUR 895 000
Contribution UE :  : EUR 895 000

Présentation : Commission Européenne

Page publiée le 15 septembre 2015, mise à jour le 1er novembre 2017