Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → Alimentation en eau potable dans la commune de Logo (Mali)

2015

Alimentation en eau potable dans la commune de Logo (Mali)

Mali

Titre : Alimentation en eau potable dans la commune de Logo (Mali)

Pays : Mali

Lieu : Logo (Kayes)

Dates : 2015  : 12 mois

Partenaires : AE Rhône Méditerranée Corse Lyon 18 700€  ; AFD Paris 10 000€  ; AGED2AEP Kayes  ; AMP Paris  ; Djan Djé Vaulx en Velin  ; DRH Kayes  ; Grand Lyon Lyon 18 700€  ; VEOLIA Eau Lyon 18 800€

Objectifs
Objectif général Améliorer l’hygiène de vie et la santé des habitants qui utilisent encore beaucoup l’eau du fleuve pour les besoins domestiques.
Objectifs spécifiques Améliorer le taux d’accès à une eau potable en quantité suffisante Réduire les maladies d’origine hydrique Allègement de la corvée d’eau qui est essentiellement à la charge des femmes et des jeunes filles

Descriptif
Le projet vise à améliorer la situation sanitaire de 3 villages situés dans la commune de Logo, région de Kayes au Mali en réalisant une adduction d’eau potable (forages, château d’eau, distribution par borne-fontaine) commune aux 3 villages. Un Comité de Gestion sera mis en place pour assurer la maintenance et la gestion durable du réseau. Des formations et sensibilisations à destination de la population seront menées parallèlement à la réalisation des infrastructures pour assurer l’adoption de bonnes pratiques d’hygiène.
La finalité du projet est d’améliorer l’hygiène de vie et la santé des habitants qui utilisent encore beaucoup l’eau du fleuve pour leurs besoins domestiques, ce qui provoque une recrudescence de maladies liées à l’eau non potable (diarrhée, bilharziose, dermatose).
Excepté le village de Fanguiné Kouta, les points d’eau des deux autres villages sont situés à environ ½ km des villages (Fanguiné Koto et Maloum) dans un bas fond dont l’accessibilité est difficile pendant l’hivernage. Quand la saison pluvieuse commence, les populations délaissent les points d’eau potable à cause des contraintes d’accessibilité à l’eau potable et s’orientent vers l’eau du marigot et le fleuve.

Budget global : 137.632 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 8 juin 2015, mise à jour le 23 mai 2018