Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Tchad → Alimentation en eau potable et assainissement du village de Maïmoro - région de Mandoul (Tchad)

2014

Alimentation en eau potable et assainissement du village de Maïmoro - région de Mandoul (Tchad)

Tchad

Titre : Alimentation en eau potable et assainissement du village de Maïmoro - région de Mandoul (Tchad)

Pays : Tchad

Lieu : Maimoro (Mandoul / Mandoul Oriental)

Dates : 2014  : 18 mois

Partenaires : AE Seine-Normandie Nanterre  ; AGIR Tchad Sarh  ; ARSAPNE Tremblay-en-France  ; SEVES Chartres  ; Suez Environnement La Défense  ; Ville de Tremblay en France Tremblay en Franc

Contexte
La qualité de l’eau des 6 puits qui restent l’unique source d’alimentation en eau de Maïmoro est une préoccupation des populations et des autorités locales. En effet, les puits ne sont pas assez profonds pour atteindre une eau de bonne qualité, de plus ce sont des puits ouverts sensibles à toutes sortes de pollution. Les habitants et les responsables du village souhaitent passer à un système permettant une alimentation en eau de bonne qualité et en quantité plus importante et disposer de latrines dans l’école primaire. La situation de Maïmoro en ce qui concerne l’hygiène et l’assainissement se caractérise par un très faible niveau d’équipement des ménages en latrines, une méconnaissance des règles d’hygiène et une pratique très large de la « défécation à ciel ouvert ».

Descriptif
Etude hydrogéologique et réalisation d’un forage, d’un château d’eau (réservoir métallique 30m3), d’un réseau de distribution (2 700m) desservant 4 bornes fontaines.
L’énergie sera fournie par un groupe électrogène. L’eau y sera vendue par un fontainier recruté par l’opérateur local, qui, après avoir financé les équipements renouvelables sera chargé de l’exploitation (production et distribution).
Mise en place et formation des membres de l’association des usagers de l’eau.
Réalisation de 8 blocs latrines double fosses (4 blocs filles / 4 blocs garçons) et des dispositifs pour le lavage des mains devant accompagner ces équipements. L’école constitue un lieu stratégique pour expérimenter la latrine à double fosse du fait du nombre d’usagers potentiels important. Les parents d’élèves seront associés à la construction pour le creusage des fosses. Les maçons locaux seront associés à la construction afin d’être formés aux règles de l’art de construction de ce type d’ouvrage. Ils travailleront comme sous-traitant de l’entreprise retenue pour la réalisation des travaux.
Formation et sensibilisation à l’hygiène et promotion de l’assainissement (ATPC). Mise à disposition de kit pédagogique aux enseignants.
Mise en place d’une tontine pour des latrines améliorées pour encourager la mobilisation locale permettant aux ménages de s’équiper en latrines améliorées.
Valorisation agricole des produits de curage des fosses des latrines (formation).

Budget global : 296.651 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 21 septembre 2015, mise à jour le 6 avril 2018