Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2012 → MediLeg Approches agronomiques et biotechnologiques pour la ré-intégration et la revalorisation des légumineuses dans l’agriculture Méditerranéenne

Agence Nationale de la Recherche (France) 2012

MediLeg Approches agronomiques et biotechnologiques pour la ré-intégration et la revalorisation des légumineuses dans l’agriculture Méditerranéenne

Légumineuses Agriculture Méditerranée

Agence Nationale de la Recherche (France)

Titre : MediLeg Approches agronomiques et biotechnologiques pour la ré-intégration et la revalorisation des légumineuses dans l’agriculture Méditerranéenne

Région : Méditerranée

Référence projet : ANR-12-AGRI-0004

Date : Début et durée août 2012 - 36 mois

Programme ANR : Agricultural research in the Mediterranean Area (Arimnet 2011) 2012

Contexte
Une initiative de collaboration internationale est proposée afin de promouvoir la culture de légumineuses à graines dans les pays Méditerranéens. Elle inclut biotechnologues, agronomes, sélectionneurs, physiologistes, chimistes et phytopathologistes d’Algérie, Egypte, France, Italie, Maroc, Portugal Espagne et Tunisie . L’objectif commun est d’évaluer des variétés anciennes et récentes de légumineuses à graines via des critères d’importance dans le cadre d’une agriculture durable puis dans un deuxième temps d’intégrer des résistances génétiques combinées à des pratiques culturales de manière concertée, par l’intermédiaire d’outils novateurs. La priorité est donnée à la combinaison de rendement accru, et de résistance à des stress biotiques et abiotiques, ainsi qu’à l’épidémiologie, et aux pratiques intégrées afin de produire des légumineuses à graines à haute valeur ajoutée dans les rotations de culture à faible niveau d’intrants.

Objectifs
L’objectif du projet est de combiner l’application de l’usage des marqueurs en selection et des methodes conventionnelles pour developper des génotypes présentant des caractéristiques d’intérêt pour l’adaptation en zone méditerranéenne.
Cela passe par :
* l’évaluation de ressources génétiques
* le développement de méthodes de criblage vis-à-vis des stress
* l’identification de nouveaux QTL contrôlant les résistances aux stress, et l’étude de leur stabilité en fonction des environnements et des fonds génétiques
* l’identification des sources d’inoculum primaire des principales maladies et l’évaluation de nouvelles méthodes de contrôle passant par les caractéristiques d’architecture de la plante et les pratiques culturales.
* le développement de la protection intégrée en utilisant des métabolites extraits des champignons ou des plantes

Coordinateur : Alain BARANGER (UMR IGEPP INRA Agrocampus Ouest Université Rennes I)

Partenaires  : ARC Agricultural Research Center – Egypte ; CSIC Consejo Superior Investigaciones Cientificas – Espagne ; ENSA Ecole Nationale Supérieure Agronomique – Algérie ; IAV Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II – Maroc ; INRA Institut National de la Recherche Agronomique – Maroc ; INRA Institut National de la Recherche Agronomique – Tunisie ; CRRGC Regional Field Crop Research Center of Beja – Tunisie ; UMR Agroécologie - INRA Dijon UMR Agroécologie - Centre INRA de Dijon ; UMR IGEPP - INRA Rennes UMR IGEPP INRA Agrocampus Ouest Université Rennes I ; ITQB Univ. Nova Lisboa – Portugal ; UNINA Univ. of Naples Federico II - Italie

Financement Aide de l’ANR : 188 000 euros

Présentation : ANR

Page publiée le 6 septembre 2015, mise à jour le 17 novembre 2017