Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2011 → DAUME Durabilité des Agricultures Urbaines en Méditerranée

Agence Nationale de la Recherche (France) 2011

DAUME Durabilité des Agricultures Urbaines en Méditerranée

Agriculture Urbaine

Agence Nationale de la Recherche (France)

Titre : DAUME Durabilité des Agricultures Urbaines en Méditerranée

Région : Méditerranée

Référence projet : ANR-10-STRA-0007

Date : Début et durée janvier 2011 - 48 mois

Programme ANR : Ecosystèmes, territoires, ressources vivantes et agricultures (SYSTERRA) 2010

Descriptif
Le projet DAUME analyse les nouvelles formes de gestion et de gouvernance des territoires périurbains dans la perspective du développement durable. Cet enjeu est particulièrement vif en Méditerranée où les plaines littorales concentrent la pression urbaine sur des espaces agricoles rares, fragiles et pourtant indispensables à la vie des habitants, sur le plan alimentaire, sécuritaire (inondations, incendies), sanitaire (rejets urbains, pollutions des nappes), et pour la préservation des ressources naturelles. Bien que les enjeux soient différents au Nord et au Sud, la question du maintien et des transformations des agricultures urbaines et périurbaines se pose du point de vue du rôle sociétal qu’elles peuvent jouer pour la durabilité de systèmes urbains en recomposition. Relever ces défis nécessite d’articuler l’agriculture et le développement urbain dans des pratiques, des organisations et des projets politiques pensés sur le long terme. Ces enjeux supposent d’apporter un double regard : inter-disciplinaire et international.
Au plan international, le projet DAUME crée un réseau de recherche travaillant au Nord et au Sud de la partie ouest du bassin méditerranéen. Il réunit cinq équipes françaises du Cirad, de l’Inra et du Cnrs, associées à quatre équipes d’autres pays de la Méditerranée (Algérie, Italie, Maroc, Portugal). L’intérêt de ce réseau est de mettre à l’épreuve l’analyse de la durabilité des agricultures urbaines, dans des contextes sociétaux, agroécologiques, économiques et politiques très contrastés. Sur la rive Sud, l’explosion urbaine menace l’autonomie agricole de pays déjà fortement importateurs de denrées agro-alimentaires, et c’est autour des enjeux de sécurité alimentaire, de réduction de la pauvreté et de ménagement des ressources, que se pose la durabilité des agricultures périurbaines. Sur la rive Nord, le phénomène de périurbanisation et le « désir de campagne » des sociétés urbanisées conduisent à l’invention de nouvelles relations entre villes et agricultures. Ici, l’agriculture périurbaine est sollicitée pour des fonctions sociales, au-delà de la seule fonction productive.
Le programme scientifique permet une exploration inter-disciplinaire et comparée de la notion de système agro-urbain durable. Il comporte quatre modules permettant : (i) production de référentiels scientifiques et méthodologiques ; (ii) analyse des dynamiques agri-urbaines ; (iii) analyse de la gouvernance de projets intégrateurs ; (iv) construction de scénarios de prospective territoriale. En appui aux travaux menés par les chercheurs, le projet sera un lieu de formation pour des étudiants en master recherche et en doctorat. Les résultats attendus sont des publications et manifestations scientifiques, un ouvrage de synthèse « Que deviendront les agricultures périurbaines en Méditerranée en 2030 ? », et des plaquettes de restitution grand public.

Partenaires  : TETIS CENTRE DE COOPERATION INTERNATIONALE EN RECHERCHE AGRONOMIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT - CIRAD - ; ADES CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION AQUITAINE LIMOUSIN ; CIRAD ES ; Innovation INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE - CENTRE DE MONTPELLIER  ; Metafort INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE - CENTRE DE RECHERCHE DE CLERMONT FERRAND THEIX  ; Ecodev INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE- CENTRE DE RECHERCHE D’AVIGNON

Financement Aide de l’ANR : 802 320 euros

Présentation : ANR

Page publiée le 7 septembre 2015, mise à jour le 12 novembre 2017