Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2013 → GEOMAR Gestion de la ressource en Eau dans l’Orient Méditerranéen : Alexandrie et son Réseau hydrographique

Agence Nationale de la Recherche (France) 2013

GEOMAR Gestion de la ressource en Eau dans l’Orient Méditerranéen : Alexandrie et son Réseau hydrographique

Eau Alexandrie

Agence Nationale de la Recherche (France)

Titre : GEOMAR Gestion de la ressource en Eau dans l’Orient Méditerranéen : Alexandrie et son Réseau hydrographique

Région : Egypte

Référence projet : ANR-12-SENV-0008

Date : Début et durée janvier 2013 - 48 mois

Programme ANR : FACING SOCIETAL AND ENVIRONMENTAL CHANGES (SOC&ENV) 2012

Descriptif
La première phase du projet a été essentiellement l’objet de campagnes de terrain, incluant les prospections archéologiques et la réalisation de carottages sédimentaires. (1) Dans le Wadi Natrun (désert occidental), nous avons pour la première fois extrait la séquence sédimentaire holocène, qui suggère la montée du toit de l’aquifère dans cette région ; (2) dans la région semi-désertique d’Alexandrie, nous travaillons à l’alimentation d’un SIG archéologique et palaéo-environnemental ; (3) A cette échelle régionale, nous nous intéressons également à la branche Canopique qui alimentait toute la zone en eau douce. Un carottage en cours de publication a fournit un enregistrement de 7000 ans qui complète la documentation existente sur le fonctionnement de cette branche dont la diminution du débit à la fin de l’antiquité est si critique quant à l’évolution des pratiques agricoles de cette zone. (4) A l’échelle locale du site, notre étude géoarchéologique du site d’Akadémia situé environ 40km à l’ouest d’Alexandrie porte sur un ensemble agricole qui semble cohérent complet depuis la production jusqu’à l’exportation des marchandises via le lac Maréotis ; (5) Sur la façade lacustre d’Alexandrie, un nouveau carottage est venu confirmé la présence du Portus Mareoticus, non identifié jusqu’à présent. Cette première phase de récolte d’archives sédimentaires sera suivie par des analyses sédimentologiques, biologiques et géochimiques qui permettront d’alimenter, en confrontation avec les données spatiales géoarchéologiques du SIG, la question des interactions entre usages et ressources en l’eau pendant l’antiquité dans la région d’Alexandrie

Coordinateur : David KANIEWSKI (Laboratoire écologie fonctionnelle et environnement)

Partenaires  : CEAlex - USR 3134 Centre d’Etudes Alexandrines ; CNRS DR12 - CEREGE - UMR 7330 Centre National de Recherche Scientifique Délégation Provence et Corse - Centre Européen de Recherche et d’Enseignement des Géosciences de l’Environnement ; ECOLAB - UMR 5245(CNRS-UPS-INPT) Laboratoire écologie fonctionnelle et environnement

Financement Aide de l’ANR : 576 955 euros

Présentation : ANR

Page publiée le 2 septembre 2015, mise à jour le 20 novembre 2017