Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2013 → CAVIARS Climat, Agriculture et Végétation : Impacts sur l’érosion éolienne au Sahel

Agence Nationale de la Recherche (France) 2013

CAVIARS Climat, Agriculture et Végétation : Impacts sur l’érosion éolienne au Sahel

Erosion Eolienne Sahel

Agence Nationale de la Recherche (France)

Titre : CAVIARS Climat, Agriculture et Végétation : Impacts sur l’érosion éolienne au Sahel

Région : Sahel

Référence projet : ANR-12-SENV-0007

Date : Début et durée janvier 2013 - 48 mois

Programme ANR : FACING SOCIETAL AND ENVIRONMENTAL CHANGES (SOC&ENV) 2012

Objectif
L’objectif de ce projet est de développer un outil de modélisation intégré visant à décrire l’évolution de l’érosion éolienne au Sahel en liaison avec les modifications climatiques et d’usage des sols, à valider cet outil sur la période actuelle en exploitant au mieux les nombreux jeux de données acquis ces dernières années sur l’Afrique de l’Ouest et à tester sa capacité à reproduire des événements marquants (période de sécheresse) d’un passé récent ( 50 dernières années).

Descriptif
Le projet se propose de délivrer :
1- un modèle couplé permettant de quantifier spatialement et temporellement, la dynamique de la végétation naturelle et anthropique, l’érosion éolienne et les émissions d’aérosols minéraux en Afrique de l’Ouest en identifiant les composantes naturelles et anthropiques ;
2- une validation poussée de chacune de ces simulations et une évaluation de leur qualité pour la période récente (2000-2010) ;
3- une estimation des capacités du modèle élaboré à reproduire les conséquences (en termes de végétation, érosion éolienne et émission d’aérosols minéraux) des changements climatiques subis par le Sahel depuis 1960 ;
4- une analyse hiérarchisée des déterminants des évolutions observées au cours de cette période historique. Cet outil, une fois testé dans des conditions climatiques et d’utilisation des sols contrastées, pourra être utilisé pour évaluer l’impact des changements climatiques à venir en intégrant des scénarii d’évolution de l’usage des sols, mais aussi pour certaines périodes clés du passé plus lointain.

Coordinateur : Béatrice MARTICORENA (Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques)

Partenaires  : BIOEMCO Biogeochimie et Ecologie des Milieux Continentaux ; CIRAD Centre de Cooperation Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement ; GAME-CNRM Centre National de Recherche Météorologique ; GET Geoscience Environnement Toulouse ; LISA Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques : JEAI ADE Université Abdou Moumouni (Niger)

Financement Aide de l’ANR : 573 897 euros

Présentation : ANR

Page publiée le 2 septembre 2015, mise à jour le 23 novembre 2017