Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2014 → DYNAMIC Décryptage des réseaux symbiotiques au sein des agro-écosystèmes méditerranéens à caroubier

Agence Nationale de la Recherche (France) 2014

DYNAMIC Décryptage des réseaux symbiotiques au sein des agro-écosystèmes méditerranéens à caroubier

Caroubier Méditerranée

Agence Nationale de la Recherche (France)

Titre : DYNAMIC Décryptage des réseaux symbiotiques au sein des agro-écosystèmes méditerranéens à caroubier

Région : Méditerranée

Référence projet : ANR-14-CE02-0016

Date : Début et durée octobre 2014 - 54 mois

Programme ANR : Comprendre et prévoir les évolutions de l’environnement (DS0101) 2014

Descriptif
La principale hypothèse de DYNAMIC est que la différentiation évolutive de la plante au niveau intra-spécifique est un facteur sous évalué pourtant déterminant de la structure et de la diversité de la communauté symbiotique, optimisant l’efficacité symbiotique. Cependant, l’histoire évolutive et la structure de la diversité génétique du caroubier à l’échelle de la Méditerranée demeurent quasiment inconnues. L’isolement géographique, la vicariance à long terme, et la sélection pour l’agriculture sont supposés être les causes d’importantes modifications dans la génétique et la physiologie du caroubier, conduisant à de potentiels changements/adaptation de son microbiome symbiotique. L’objectif global de DYNAMIC est de déchiffrer les réseaux symbiotiques dans les (agro)écosystèmes méditerranéens à base de caroubier, et d’élaborer des stratégies écologiques innovantes basées sur des interactions symbiotiques performantes.
Le projet s’attaque à cette question (i) en révélant les unités significatives d’évolution et la structure génétique des populations de caroubiers à l’échelle de la Méditerranée, (ii) en caractérisant la diversité taxonomique et phylogénétique alpha et beta du microbiome symbiotique du caroubier, (iii) en explorant les liens entre ces paramètres génétiques et les données environnementales afin de déterminer les réseaux symbiotiques et ces leviers (génétique x écologique) et finalement (iv) en testant expérimentalement ces modèles pour optimiser l’efficacité symbiotique dans les cultures de caroubiers. Les investigations sur le terrain seront fonction de l’histoire de la dissémination du caroubier (régions natives et exotiques) et de différents contextes écologiques (forêts, systèmes agroforestiers, plantations). Les réseaux symbiotiques seront caractérisés via la combinaison d’approches moléculaires haut-débit, d’analyses bioinformatiques basées sur des modèles de réseaux écologiques, et de leur application pour développer des stratégies d’ingénierie écologique.
Les perspectives sont une meilleure compréhension des relations génétiques plante-microbiome conditionnant le fonctionnement des écosystèmes et l’identification d’un "SymbiOme" coeur et accessoire. Plus globalement, DYNAMIC apportera de nouveaux éclairages sur les facteurs écologiques régissant la spécificité d’interaction hôte-symbiote et proposera de nouvelles directions pour la mise au point de stratégies performantes en ingénierie écologique appliquées à la restauration des écosystèmes et de l’intensification écologique des (agro)écosystèmes.

Coordinateur : Herve Sanguin (Laboratoire des Symbioses Tropicales et Méditerranéennes)

Financement Aide de l’ANR : 484 200 euros

Présentation ANR

Projet sur le site de l’UMR : LSTM

Page publiée le 14 septembre 2015, mise à jour le 29 novembre 2017