Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2013 → REMEMBER Compréhension et modélisation du système climatique régional couplé pour la prévention des risques hydrométéorologiques en Méditerranée dans un contexte de changement global

Agence Nationale de la Recherche (France) 2013

REMEMBER Compréhension et modélisation du système climatique régional couplé pour la prévention des risques hydrométéorologiques en Méditerranée dans un contexte de changement global

Système Climatique Prévention Risques

Agence Nationale de la Recherche (France)

Titre : REMEMBER Compréhension et modélisation du système climatique régional couplé pour la prévention des risques hydrométéorologiques en Méditerranée dans un contexte de changement global

Région : Méditerranée

Référence projet : ANR-12-SENV-0001

Date : Début et durée janvier 2013 - 48 mois

Programme ANR : FACING SOCIETAL AND ENVIRONMENTAL CHANGES (SOC&ENV) 2012

Contexte
Le bassin méditerranéen présente un caractère unique résultant de conditions climatiques et physiographiques, de développements historiques et sociétaux particuliers. Il est une zone de transition sous l’influence des latitudes tempérées et de la variabilité tropicale. Situé dans la zone de transition, le bassin méditerranéen est particulièrement sensible au changement climatique à courte (décennale) et longue échelle de temps (millénaire). Dans le contexte du changement climatique actuel, la région méditerranéenne est considérée comme un "hot spot" avec une augmentation de la variabilité interannuelle des précipitations et un réchauffement et un assèchement de forte amplitude. La vulnérabilité de la population est susceptible d’augmenter avec une probabilité plus élevée de survenue d’événements propices aux inondations et sécheresses qui sont parmi les dangers naturels les plus dévastateurs. L’élévation du niveau de la mer est également une préoccupation majeure car le bassin méditerranéen possède des côtes parmi les plus fréquentées dans le monde. Les projections démographiques indiquent que la population urbaine du littoral pourrait atteindre 176 millions de personnes et le nombre de touristes par an pourrait s’élever à 350 millions en 2025. Cette migration continue vers les zones côtières fait de la région méditerranéenne une des régions les plus vulnérables aux risques inhérents à la hausse du niveau des mers.

Descriptif
La motivation du projet est donc de mieux comprendre et modéliser le système climatique méditerranéen et particulièrement les processus conduisant aux événements pluvieux intenses et inondations, aux vagues de chaleur et sécheresses et à l’élévation du niveau de la mer, non seulement comme processus indépendants au sein de chaque compartiment du système Terre, mais comme mécanismes couplés entre les différents compartiments. Il est en effet crucial de déterminer la façon dont ces processus répondent au changement climatique, afin de pouvoir élaborer des stratégies d’adaptation. Le projet REMEMBER s’appuie d’abord sur l’analyse d’une première série de simulations effectuées avec les trois modèles climatiques régionaux français en modes forcé et couplé. Cet ensemble de simulations réalisé dans le cadre des programmes HyMeX et MED-CORDEX (stream1 simulations), permettent la quantification des incertitudes. Le projet consiste ensuite à améliorer ces modèles avec de nouvelles paramétrisations communes pour les précipitations et les flux air/mer, et de nouveaux schémas de routage, de sol, d’innondations, d’irrigation, de végétation et du niveau des mers afin d’intégrer ces améliorations au sein de modèles régionaux du système climatique pour produire et analyser une nouvelle série de simulations régionales (hindcasts et scénarios actuels du GIEC ; stream 2 simulations).
Cependant, les simulations climatiques régionales sont souvent biaisées et les méthodes de correction doivent être appliquées pour fournir des informations pertinentes pour les utilisateurs finaux. La modélisation régionale du système climatique par le couplage de modèles sophistiqués des différents compartiments du système Terre est une nécessité a priori pour simuler avec précision le climat régional. Mais les biais de chaque modèle peuvent se propager et donc affecter le climat régional simulé. Un dernier objectif du projet est donc de quantifier la valeur ajoutée potentielle de modèles régionaux du système climatique à l’égard des modèles opérés séparément en mode forcé pour fournir des indicateurs adaptées aux besoins des décideurs et acteurs de la société civile. Le projet REMEMBER fera usage des nouvelles données d’observation recueillies dans le cadre du programme HyMeX et peut être considéré comme la contribution française aux programmes HyMeX et MED-CORDEX. Ce projet est donc naturellement mené en étroite collaboration avec des partenaires européens et méditerranéens et bénéficiera de la visibilité de ces programmes pour la diffusion des résultats.

Coordinateur : Phillipe Drobinski (Laboratoire de Météorologie Dynamique)

Partenaires  : CNRM-GAME Groupe d’études de l’Atmosphère Météorologique ; IPSL Laboratoire de Météorologie Dynamique ; LEGOS-CEFREM Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales ; MERCATOR Océan MERCATOR Océan ; UME-ENSTA-ParisTech Unité de Mécanique de l’École Nationale Supérieure de Techniques Avancées-ParisTech

Financement Aide de l’ANR : 890 493 euros

Présentation : ANR

Page publiée le 6 septembre 2015, mise à jour le 23 novembre 2017