Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2010 → Vers des territoires moins émetteurs de gaz à effet de serre et plus résistants aux changements climatiques Territorial Approach to Climate Change-TACC (Sénégal)

2010

Vers des territoires moins émetteurs de gaz à effet de serre et plus résistants aux changements climatiques Territorial Approach to Climate Change-TACC (Sénégal)

Sénégal

Pays : Sénégal

Durée : 2010 pour 3 ans

Contexte

Les changements climatiques dont les conséquences néfastes sur l’environnement risquent de freiner les énormes efforts déjà consentis par le Sénégal dans la lutte contre la pauvreté et la faim. Ainsi, pour faire face à cette problématique du changement climatique, de nouvelles règles de gouvernance locale participative, incluant les différents échelons de prise de décision, les acteurs et les secteurs concernés au niveau infra-étatique, sont établies. Le processus irréversible de la décentralisation au Sénégal, offre également aux acteurs régionaux, une opportunité qui leur permet d’intégrer dans la planification locale, les options d’atténuation et/ou d’adaptation à ce phénomène.

Présentation

L’objectif visé est de doter les régions de mécanismes leur permettant de prendre en charge la dimension « changement climatique », dans la planification locale.

La première année doit permettre de mettre en place le cadre de gouvernance du Programme, notamment son Unité de Gestion (UGP) et les Comités régionaux sur les changements climatiques (COMRECC).
Les deuxième et troisième années serviront à consolider les acquis de la première année, à travers le renforcement des capacités des acteurs mais également l’élaboration des plans climat territoriaux intégrés (PCTI) des six régions et de la zone de l’Entente Ferlo, à partir desquels découlera un portefeuille de projets éligibles aux mécanismes de financement existants.

Partenaires : Pour mettre en œuvre le dit Programme, l’Etat du Sénégal a bénéficié du concours des régions ou structures européennes de France (Poitou-Charentes, Rhône-Alpes, Agence de Développement environnemental et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) ), de Belgique (Wallonie) et d’Espagne (la Catalogne) qui, à travers le PNUD, ont appuyé la région de Fatick et celles de l’Entente Ferlo (Saint-Louis, Louga, Matam, Tambacounda et Kaffrine), à faire face au défi que constituent les changements climatiques.

Financement : 4 286 300 $ E.U

Lien vers la présentation du projet sur le site PNUD

Page publiée le 17 juillet 2015