Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2001 → Aménagement et Protection des massifs forestiers de la Province d’Ifrane

2001

Aménagement et Protection des massifs forestiers de la Province d’Ifrane

Maroc

Organisme  : Agence Française de Développement (AFD)

Titre : Aménagement et Protection des massifs forestiers de la Province d’Ifrane

Pays  : Maroc

Signature  : 28/11/2001

Descriptif du projet
La province d’Ifrane (355 000 ha situés entre 800 et 2000 m d’altitude dans le Moyen Atlas central) recèle les plus importants massifs de cèdres de la Méditerranée. Ceux-ci jouent aussi un rôle écologique primordial sur le plan local en préservant les eaux, les sols, et la biodiversité. Enfin, ils constituent la principale source de revenus pour les communes rurales environnantes (essentiellement par ventes de coupes de bois de chauffe).
Or on assiste à une dégradation progressive des forêts de cette province principalement à cause de la pression de l’élevage et de la récolte du bois de chauffe.
Le projet se concentre sur quatre zones prioritaires comprenant les trois types d’espaces traditionnels des communes rurales : les terres domaniales (forêts), les terres collectives (parcours d’élevage) et les terres privées (surface agricole utile). Les activités économiques (l’élevage en particulier) étant basées sur une mise en valeur de ces trois types d’espaces, le projet doit en promouvoir une gestion intégrée.

Ainsi, l’opération s’articule autour de quatre composantes :
• “Forêt et bois de chauffe” : gestion concertée avec les usagers, à travers des opérations sylvicoles (régénération, reboisement) et de recherche-développement autour du bois de feu (étude filière, foyers améliorés, plantations familiales) ;
• “Gestion de Parcours ” : fertilisation des parcours de pâturage et suivi sanitaire/alimentaire des cheptels ;
• “Gestion de la biodiversité” : mise en place d’un parc national, qui devra évoluer vers un parc naturel moins restrictif pour les activités humaines ;
• “Activités agricoles” : aménagement de pistes et d’irrigation, valorisation des terres de bour…

La maîtrise d’ouvrage relève du Ministère marocain des eaux et forêts, et la coordination régionale est assurée par le comité national d’orientation, de programmation et de suivi avec un comité local, présidé par le Gouverneur de province.
Le projet doit contribuer à la conservation, à la bonne gestion et à la mise en valeur des massifs agro-forestiers de la province d’Ifrane, qui constituent une ressource économique des collectivités locales et des populations, et jouent un rôle fondamental dans la protection des sols, la régulation des eaux et la préservation de la biodiversité.

Informations financières
Ce projet est financé par l’Agence Française de Développement (9 MEuros), l’Etat marocain (5,7 MEuros), les communes de la province d’Ifrane (0,9 MEuros) et le FFEM (2,3 MEuros).

Pour plus d’information

Page publiée le 26 avril 2007, mise à jour le 9 juillet 2019